Accueil | dMute

Akron/Family

: S/T II: The Cosmic Birth and Journey of Shinju TNT



sortie : 2011
label : Dead Oceans
style : Folk / Rock Psychédélique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Silly Bears
02/ Island
03/ A AAA O A WAY
04/ So It Goes
05/ Another Sky
06/ Light Emerges
07/ Cast a Net
08/ Tatsuya Neon Purple Walkby
09/ Fuji I (Global Dub)
10/ Say What You Want To
11/ Fuji II (Single Pane)
12/ Canopy
13/ C

Le disque de la maturité, on devrait le savoir, c'est pour les cons, ou les journalistes. Comme c'est la même chose, on fera simple : c'est pour les cons.

Au contraire, Akron / Family fait mieux que mûrir, préférant se remixer subtilement avant de chanter une mélodie dédiée aux ours — cons, les ours, comme les journalistes (Silly bears). Disque souple, si l'on veut, au titre impossible. S/T II: The Cosmic Birth and Journey of Shinju TNT passe de la ballade pop au riff net, tranchant, pur car joué sur une guitare saturée, et en toute logique inversement, sans craindre les onomatopées qui finissent malgré elles par avoir un sens, voyelles puis mots, comme si l'on apprenait à parler en chantant — belle et bonne méthode — "I'm going to go away from here" (A AAA O A WAY devenant So it goes).

Chœurs, riffs, et mélodies au carré, en somme, la somme des trois, c'est l'équation d'Akron / Family. Elle n'est pas nouvelle, ni en général ni en particulier. Mais, elle est résolue avec une telle perfection et une telle simplicité que c'en est désarmant. Pas d'objection possible.

Un instant de poésie discrète ("Don't blink, the light will miss you", dit Light emerges), un autre à peine plus démonstratif, mais toujours aussi juste (Cast a Net), une pause (Tatsuya Neon Purple Walkby), une vue de Fuji-San pendant son éruption fantasmée, même idée japonaise déclinée en deux modes, léger puis lourd (Fuji I (Global Dub)), des motifs entraînants, mais bruyants tout de même, frénésie maîtrisée qui devient baroque avec franchise (Say what you want to). Voie longue, mais par le plus pittoresque des paysages, vers le parfait, et parfaitement kitsch (non, l'un n'exclut pas l'autre), Creator, manière d'ascension finale vers le firmament.

Si S/T II: The Cosmic Birth and Journey of Shinju TNT n'est pas le meilleur disque d'Akron / Family, c'est peut-être que tous se valent. Seuls les cons ne le savent pas.


Chroniqué par Jérôme Orsoni
le 31/01/2011

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#5 Tychron Family - When I Was Montana
Sub Verses
(2013)
Dead Oceans
improvisations psychédéliques
Reportage
(19/05/2011)
@ Café de la Danse
Reportage
(13/11/2009)
@ Point Éphémère
Set 'em wild, set 'em free
(2009)
Dead Oceans
Post-folk/rock psychédélique
Love is simple
(2007)
Young Gods Records
Post-folk/rock psychédélique



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters