Accueil | dMute

Actress

: Splazsh



sortie : 2010
label : Honest Jon's Records
style : Dubstep / House / Techno / Expérimental

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hubble
02/ Lost
03/ Futureproofing
04/ Get Ohn (Fairlight Mix)
05/ Always Human
06/ Bubble Butts And Equations
07/ Maze
08/ Purrple Splazsh
09/ Senorita
10/ Let's Fly
11/ Wrong Potion
12/ Supreme Cunnilingus
13/ The Kettle Men
14/ Casano

Rarement un disque n'aura été un tel casse-tête. Comment l'écouter, y pénétrer ? L'état d'esprit du moment jouant à plein, un jour freinant, l'autre catalysant la découverte de cette série ahurissante de sons agencés de façon bien atypique. Voilà un album qui a su se faire prier.
C'est clair qu'il faut être dans de bonnes dispositions pour profiter de cette galette, accuser le coup des surprises à répétition pour pouvoir pleinement se jeter dans ces quatorze titres fantasques.

Synthèse très personnelle d'expérimentations dubstep et garage, house et techno - oui, le panel est large ! - Splazsh ne relève pas vraiment d'un de ces registres en particulier, préférant les amalgames déviants à la bonne grosse ligne droite et directrice. A ce titre, une première interrogation pointait. On s'est en effet, pendant un long moment, demandé ce que ce disque faisait sur le catalogue d'Honest Jon's Records, label interlope du contrebandier Damon "Blurillaz" Albarn. Les écoutes successives ont finalement effacé les doutes. C'est tout aussi original et jouissif que la soul de Candi Staton, l'afro-beat de Tony Allen ou le Shangaan électro, musique polyrythmique du Sud africain revisitée à la sauce New Wave à grands renforts de Casio et autres machineries déglinguées.

Toujours dans le même état de perplexité, on s'est aussi rapidement demandé - bien trop vite à posteriori - qu'elle était l'opportunité de produire une telle musique. Aujourd'hui. A l'époque où, de Flying Lotus à Madlib, de Four Tet à Mount Kimbie, de nouvelles visions de l'électro émergent, multiplient les références, se croisent, se chevauchent beaucoup, s'affirmant plus aventureuses, plus plantureuses et éclectiques les unes que les autres, pour finir trop souvent dans la redondance. Comment émarger dans une telle recrudescence de producteurs habités, au milieu de tous ces artistes allumés qui battent le pavé et entendent autant se faire plaisir que satisfaire leurs auditeurs, se foutant du tiers comme du quart d'en perdre en route ? Darren J. Cunningham aka Actress, qui n'est tout de même pas le premier venu, (Werk Discs, c'est lui) nous apporte là une réponse cinglante : pour être entendu au cœur de la meute, la seule solution est la surenchère, le dépassement et l'extrapolation d'un contexte déjà haut en couleur.

Ainsi, au-delà du titre Maze, géniale bluette cybernétique à la Cylob et unique porte d'entrée du disque - qui soit dit en passant se trouve en plein milieu de l'album, bonjour les facilités d'accès ! - il n'y a rien d'autre qui puisse être pris indépendamment. Splazsh ne peut se dédouaner d'une écoute globale, il faut en passer par là. C'est dans l'enchaînement des plages qu'il prend tout son sens : spatial et drogué, primitif et audacieux, casse-cou par endroit.
On passe alors du bricolage lo-fi (les effets de basses neurasthéniques de Bubble Buts and Equations) à l'apnée forcée dans un bain 80's (le claustrophobique Purrple Splazsh) en errant jusqu'à une IDM crasseuse digne des meilleurs moments de µ-ziq (The Kettle Men] après quelques bousculades housey (l'anecdotique Senorita et le plus intéressant Let's Fly) et dubstep (Get Ohn, excellemment torturé et le soulfull Lost).

Vous l'aurez compris rien n'est simple chez le sieur Cunningham, mais sa démarche, même si tout n'est pas parfait, a cette douce saveur d'indépendance teintée de folie à laquelle on ne sait plus résister, tant elle demeure une denrée rare. Chapeau bas, Actress !

Chroniqué par Yvan
le 17/10/2010

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters