Accueil | dMute

Oy

: First Box Then Walk



sortie : 2010
label : Creaked records
style : Electronica / Poptronica / Hip-hoptronica /

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ First Box Then Walk
02/ Trolls
03/ Gap
04/ Hatching
05/ World Whale
06/ Camp Tiki
07/ Tooth
08/ Waha!
09/ Kumakey
10/ Snake
11/ Sex
12/ Dangeroo
13/ Twenty
14/ The Kitten
15/ Aeh
16/ Positivili Two
17/ Cloudy Gallery
18/ Dogrose Batt

Oy...Que cache ce drôle de sobriquet, au-delà du fait qu'il nous fait penser à une vieille mouvance punk franchement bas du front ? Et bien, une jeune productrice funambule, passionnée de bricolage sonore, dont le dernier opus au titre un brin cryptique - First Box Then Walk - est tout bonnement hallucinant. Un véritable livre de contes et comptines électro où se croisent fantasme et mystère, croyances enfantines nourries d'absurde et de réel, de joie et de craintes.
Soul, pop, hip-hop, musique expérimentale, electronica sont les supports sonores qui étayent ces bluettes fantasques. Un brouet qui, s'il intrigue à son énoncé, se révèle, dès les premières minutes de dégustation, d'une saveur sans commune mesure. Un régal !

Imaginez Leila tapant le carton chez Michel Gondry. Voilà pour l'esprit de ce disque. En réalisation, c'est encore mieux.
Clairement, dans cette musique agitée du bocal circule ce petit grain de folie pure qui fait la différence. Qui plus est, l'agencement de ce bordel organisé est telle, les expérimentations vocales de Oy - Joy Frempong à la ville - sont à ce point maîtrisées qu'on peut sans exagérer parler de véritable ouvrage d'art. De l'orfèvrerie, voilà le mot est lâché !

Au fil de l'écoute, les ambiances se succèdent alors sans se ressembler, entre rêve éveillé et prompt réalité. Chœurs, cris et borborygmes azimutent des mélodies plus ou moins équilibrées certes, faites de bric et de broc, à l'instar de la photo qui illustre la pochette du disque. Ok ! Mais avec ce sens du détail et ce goût de la précision - ce n'est pas pour rien qu'elle est signée chez les défricheurs suisses de Creaked Records - qui confèrent à l'ensemble toute sa puissance évocatrice.
En somme, tout ceci est bancal. Étrange est un moindre mot, mais bon sang qu'est-ce que c'est bien fichu !


Chroniqué par Yvan
le 21/09/2010

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters