Accueil | dMute

Nest

: Retold



sortie : 2010
label : Serein
style : Modern Classical / Electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Lodge
02/ Kyoto
03/ Marefjellet
04/ Charlotte
05/ Cad Goddeu (Revised)
06/ Trans Siberian
07/ Weatstone
08/ The Helwick
09/ Far From Land
10/ The Twelve
11/ Amroth

Nest c’est quatre mains. D’un côté celles d’Otto Totland, la moitié du duo électronique norvégien Deaf Center et de l’autre, celles du gallois Huw Roberts, patron du label Serein.

Si Retold est sans doute l’album qui va vous les faire découvrir, il faut toutefois savoir que ce n’est pas tout à fait le premier coup d’essai des deux compagnons. En fait la genèse de Retold remonte à l’année 2007 et à la parution sur internet d’un Ep (éponyme). Celui-ci était constitué des six morceaux que vous trouverez en entrée de ce premier album. Pour l’occasion ils ont été remasterisés et agrémentés généreusement de cinq nouvelles compositions, réalisées elles en 2009.

Je suis souvent enclin à parler de miracle en matière d’œuvre d’art (penchant que je partage modestement avec feu Andreï Tarkovski). Je ne m’en priverai pas pour cette chronique tant de manière inexplicable (pour ne pas dire surnaturelle) Retold passe pour un disque réalisé en un seul jour par je ne sais quel esthète illuminé plongé religieusement dans la pénombre de son atelier. Il est pourtant le fruit d'une collaboration longue distance entre ses deux auteurs!

Retold est donc une pure œuvre de musique classique moderne. Une oeuvre à l’inspiration totalement cinématographique et qui n'a rien à envier en la matière aux meilleurs Max Richter. Dès la première note de piano, nous voilà embarqués pour une traversée en solitaire : avec ses instants de grâce qui naissent du contact avec l’immensité, et de désespoir aussi, d'écœurement face à l’étendue des espaces à parcourir. Chaque composition possède sa propre personnalité, assume ses penchants souvent électroniques (à la Deaf Center justement), parfois ambient (Amroth), exotiques (Kyoto), ou élégiaques (Far From Land). Et cela sans qu’aucune ne rentre en contradiction avec une autre. D’où cet esprit de cohérence, d’unité qui n'empêche pour autant ni saute d’humeur (Trans Siberian), ni sursaut dramatique (The Helwick).

Vous l’avez compris, Retold est un voyage esquissé à l’aide de traits précis et profondément inspirés. L’écouter c’est passer sans cesse de nouvelles frontières, arpenter des terres différentes et éprouver ses émotions face au monde. Sans bouger de chez soi.


Chroniqué par Mickael B.
le 13/07/2010

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters