Accueil | dMute

Berry Weight

: Music for Imaginary Movies



sortie : 2010
label : Hypnophonic Workshop
style : Abstract Hip Hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Yeti's Lament
02/ Equations (feat. Astrid Engberg)
03/ The Day Nothing Happened
04/ Walking By Your Side
05/ Magician's Assistant
06/ The Lotus (feat ASM, Astrid Engberg)
07/ The Way Of The Dodo
08/ Heart Shaped Rock
09/ Krakatoa
10/ Cowb

J'en parlais dans ma précédente chronique : la nouvelle vague d'abstract hip hop west coast dont Flying Lotus est devenu le plus célèbre représentant, celle qui a sacrifié le vinyle au profit du numérique et de l'expérimentation. Évidemment, tous n'ont pas suivi cette voie, et pour ceux qui sont restés fidèles à la platine, l'instrumentalisation des compositions semble avoir été le meilleur prétexte pour continuer de faire de l'abstract hip hop après la déferlante des années 95 / 2000. Wax Tailor l'a peu à peu compris en faisant d'abord entrer dans son projet Marina Quaisse (violoncelle), puis Hélène Cervero (flute) ; surtout, en les invitant sur scène. Alias s'y est essayé en s'accompagnant du saxophone et de la clarinette d'Ehren Whitney. On pourrait aussi citer The New Law et Justin Neff au saxophone. Plutôt que de sampler l'instrument, ces DJs choisissent de faire d'un soliste un membre à part entière du projet. Rien de bien nouveau, mais la tendance semble s'ancrer solidement dans les mœurs.

Apewok et Stab, les deux fondateurs de Berry Wieght, ont quant à eux jeté leur dévolu sur la clarinette. Leur premier album Music for Imaginary Movies en est parsemé. Du coup, l'intervention occasionnelle d'Astrid Engberg au chant donne à leur projet un air de Wax Tailor – au moins pour la forme. Les thèmes, qui n'ont rien d'original, sont néanmoins remarquablement composés. Le scratch est omniprésent. Sorti dix ans plus tôt, Music for Imaginary Movies aurait sans doute fait mouche. Mais en 2010, alors que les noms de Fingathing ou Blockhead évoquent d'anciennes soirées, les bières pas chères et le cendrier renversé, il aura peut-être plus de peine à convaincre un public passé depuis à autre chose. Il n'empêche, la galette est de qualité, le boulot irréprochable. Gardez-lui une petite place dans votre playlist, elle ne peut pas faire de mal.

Chroniqué par Tehanor
le 02/07/2010

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#1 Berry Dolan - Yeti's Leaving New York (Lament)



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters