Accueil | dMute

Saycet

: Through the Window



sortie : 2010
label : Electron'y'pop
style : Electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ 15
02/ Easy
03/ Bruyère
04/ Opal
05/ Her Movie
06/ We Walk Fast
07/ And Mama Said : 'It's Amazing'
08/ Sunday Morning
09/ Daddy Walks Under the Snow
10/ Fireflies
11/ Kien-Lang
12/ A Night With Trees

Il faudra peut-être un peu de temps à l’amateur de musiques électroniques pour entrer dans les compositions de sayCet, tant elles vont courageusement à rebours des tendances actuelles. C’est une musique pourtant immédiate et intuitive, mais elle déroute. Or, être dérouté, c’est bon signe.

Through the Window, deuxième album de sayCet, joue la carte d’une émotion en sourdine qui éclate le long de patientes constructions sonores répétitives, qui doivent autant à Philip Glass ou Steve Reich qu’au label Constellation. Cherchant une sorte d’équilibre idéal entre chatoiement des mélodies et sounddesign acéré tel que l’aime l’electronica, la musique de sayCet louvoie avec grâce (15, par exemple, ou encore A Night with Trees, jolie exercice de soundscape, ou Sunday Morning). Ailleurs, elle se pare du chant de Phoene Somsavath qui vient incarner (au sens propre) ces morceaux, leur donner l’évidence d’une chanson folk (Easy, We Walk Fast). La voix de Phoene ne force jamais, entre feulement et murmure, et se laisse généralement porter par une instrumentation qui semble conçue comme un écrin élégant.

C’est par elle que les compositions peuvent à loisir et malicieusement ouvrir et fermer les vannes d’une émotion jamais forcée ni trop appuyée. Le risque était là, mais la musique de sayCet le contourne en s’en tenant à une forme d’équilibre sobre. Prenant acte des enseignements de la musique venue du grand nord (Sigur Ros entre autres), sayCet sait que le lyrisme n’est jamais aussi fort qu’en gardant une forme de retenue. Comment lui donner tort ?

PS : Si les compositions de sayCet sont dues à Pierre Lefeuvre et Phoene Somsavath, un troisième membre appuie le groupe à l’image, en live : la vidéaste Zita Cochet. On ne saurait donc trop vous conseiller de découvrir cette musique dans les conditions de la scène : par exemple, le 20 mai prochain au Café de la Danse.



Chroniqué par Mathias
le 08/05/2010

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Reportage
(18/03/2011)
@ 104
Interview avec Saycet
()

One Day at Home
(2006)
Electron'y'pop
Electro-IDM



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters