Accueil | dMute

Pleq

: The Fallen Love



sortie : 2009
label : VU-US
style : Glitch / Ambient

Tracklist :
01/ The Fragment In My Life
02/ Red Dog
03/ The Butterfly
04/ Goodby Nedai
05/ Snow Story
06/ Aspect Of Life
07/ Do You Remember Your Dreams
08/ Poems
09/ Meet The Shark
10/ Pleq Is Dead
11/ I Hear Her At The Door Now
12/ The Seed
13/ Don't L

Sorti peu de temps après The Metamorphosis, The Fallen Love tombe comme une piqure de rappel. Une piqure pour rappeler tout l'intérêt que présente la musique de Pleq. Déroutante au premier abord, elle dévoile progressivement, à ceux qui prennent le temps de la dompter, ses charmes insoupçonnés. L'intérêt réside autant dans la pâte que le Polonais pétri : un véritable style "Pleq", que dans sa façon de bousculer nos réflexes audio-cognitifs. Le fredonnement, sur Red Dog, est un exemple plutôt parlant. Il nécessite de l'auditeur qu'il oublie les conventions auxquelles son oreille est sans-cesse formatée, pour s'attacher à autre chose. C'est quelque chose dont nous avons trop peu l'habitude : l'interprète, Hiiro-tent, se permet de sacrifier la sacro-sainte justesse au profit de l'émotion. Ce que l'on aurait d'ordinaire attribué à l'amateurisme se révèle être un choix qui, dans les mystérieuses brumes étendues par Pleq, trouve toute sa pertinence.

Il a fallu un laps de temps relativement bas à Pleq pour s'imposer comme référence de la scène glitch. Mais cela n'est pas sans contre-partie. Car, à sortir des albums aussi proches les uns des autres – et peut-être ne faut-il simplement voir là que la rançon payée d'une danse menée entre plusieurs labels –, les travaux de Pleq ont tendance à se répéter. On retrouve avec Pleq is Dead un autre morceau provenant de The Metamorphosis, Maus, mais sans le chant cette fois-ci. Et quand ce n'est pas une composition complète qu'il copie, Pleq n'hésite pas à recycler ses trouvailles. Comparez The Butterfly à Do You Remember Your Deams, ou même au Metamorphosis Pt.1, de The Metamorphosis : vous verrez de quel son je parle. Ces quelques exemples suffisent à présumer qu'il en existe d'autres ; je ne vais pas non plus m'essayer au jeu des sept différences. Pleq a, semble-t-il, franchi la limite ténue qu'il existe entre la recherche d'un son propre et l'auto-plagiat. Ce qui m'amène au propos initial : The Fallen Love, aussi bon soit-il, ne constitue qu'une piqure de rappel pour ceux qui possèderaient déjà The Metamorphosis. Quelque chose me dit que l'artiste n'a pas fini de tourner en rond.

Chroniqué par Tehanor
le 20/01/2010

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Metamorphosis
(2009)
U-Cover
Glitch / Modern Classical



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters