Accueil | dMute

Clues

: S/T



sortie : 2009
label : Constellation
style : Garage Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Haarp
02/ Remember Severed Head
03/ Approach the Throne
04/ In the Dream
05/ You Have My Eyes Now
06/ Perfect Fit
07/ Elope
08/ Cave Mouth
09/ Crows
10/ Ledmonton
11/ Let's Get Strong

Tout comme pour cette chronique, il aura fallu un peu de temps à Clues pour s’imposer avec leur premier album éponyme. En effet, après avoir sorti ce dernier l'année passée dans l’indifférence, le groupe formé d’anciens membres de The Unicorns et de The Arcade Fire, a, au grès du bouche à oreille grandissant et d’une récente tournée, réussi à s’imposer comme l’une des valeurs montantes de la scène rock canadienne.



Signé sur Constellation, label référence pour les fans et les nostalgiques de la scène post-rock canadienne, Clues marque la récente volonté du label de se renouveler. Finies les diverses formations gravitant autour de Godspeed, place au sang neuf et au garage rock furieux de Clues.



Les membres ne sont pas des jeunots à l’image de Deerhunter, qui n’a pourtant pas attendu d’avoir vingt ans pour sortir des albums références, mais des vétérans de la scène canadienne. Pourtant la musique de Clues apparait à l’opposé de l’identité de son label : elle est furieuse, spontanée et sale. Un mélange entre punk, rock et cabaret. Imaginez Kurt Weill passé à la moulinette du punk et du garage, vous obtiendrez Clues (Perfect It). S’installant dans la ligne de conduite développée par The Arcade Fire, le groupe creuse son sillon en produisant un album sans fautes. Un format idéal, un peu plus de quarante minutes, dans lequel ce dernier enchaîne des titres aussi sautillants les uns que les autres (Haarp, Approach the Throne, Cave Mouth). Un format imparable, le groupe jongle avec dextérité entre plages de tensions, montées percutantes, riffs incisifs et chœurs festifs, le tout en ne dépassant que très rarement les quatre minutes!



A ce titre, You Have My Eyes Now est tout simplement un petit bijou qui résume parfaitement l’approche du groupe. Un mélange entre tensions dramatiques et déluges soniques : un instant de grâce qui emporte l’auditeur en quelques fractions de secondes. Le karaoké géant donné par son public lors du concert effectué par le band au Glazart en octobre 2009 fut l’un des plus électrisants moments de cette fin d’année. Il ne faut toutefois pas limiter Clues a un simple garage band, ces derniers savent diminuer le tempo et taisent leurs guitares dans le cadre de ballades d’une grande beauté (Ledmonton, Elope, Let’s Get Strong). Une sensibilité à fleur de peau qui s’exprime autant par la brutalité du son que par la naïveté et la spontanéité vraiment touchante de leurs compositions.



Loin des concepts albums ambitieux, le groupe souffle sur les braises du garage rock, une musique destinée au cœur et aux tripes. Et ce premier album en est l’un des porte-étendards de cette fin de décennie. Un excellent disque, qu’on ne cesse de se repasser en boucles au point d’en devenir complètement accro.



Cette chronique, certes tardive, tombe presque à point nommé : le groupe sera en tournée dans toute la France au mois de février (Le Havre, Brest, Poitiers, Annecy, Belfort, Tourcoing, Laval, St-Malo, Blois, St-Nazaire, Toulouse, Saint des Seins, Feyzin, Amiens, Reims, Paris).


Chroniqué par Guillaume C.
le 10/01/2010

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Actualité
Alden Penner (ex Unicorns, Clues), nouvel Ep en écoute intégrale



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters