Accueil | dMute

Memory Tapes

: Seek Magic



sortie : 2009
label : Something In Construction
style : Synth pop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Swimming Field
02/ Bicyle
03/ Green Knight
04/ Pink Stones
05/ Stop Talking
06/ Graphics
07/ Plain Material
08/ Run Out
09/ Treeship

A 26 ans, le jeune producteur du New Jersey, Dayve Hawke, abat compositions et remixes synth pop au rythme d’un bûcheron canadien en automne. Et ne vous fiez pas à son arbre Memory Tapes : il ne fait que cacher la forêt de projets musicaux auxquels le musicien-blogueur s’adonne sous d’autres pseudonymes tels que Weird Tapes ou Memory Cassette. C’est en tout cas son projet le plus abouti.

En l’espace de quelques mois, ce prolifique producteur a accumulé un enchevêtrement de titres, mis pour la plupart en téléchargement gratuit sur son blog. Un essaimage régulier qui lui a permis de se créer progressivement un nom sur la toile. S’il se décide à passer au format CD, bien que uniquement disponible chez Rough Trade à Londres, c’est plus pour mettre en avant ses propres compos que pour inonder le marché. Alors, si Midnight Juggernauts ou Peter Bjorn & John se l’arrachent pour ses remixes, que vaut l’univers plus personnel de ses chansons ?

Car le mot est bien là : sur Seek Magic, il est plus question de chansons que de tracks, de mélodies que de beats. Les titres s’articulent en effet majoritairement autour d’une base voix-claviers-guitare, ce qui donne dès la première écoute cette immédiateté propre à la musique pop, cette envie de dodeliner nonchalamment à l’image du single Bicycle.
Ce qui ressort surtout de l’album, c’est cette douce mélancolie, filée au long des neuf morceaux. Une instrumentation 80’s, une voix placée en retrait avec de la réverb et des atmosphères vaporeuses et nous revoilà plongés dans nos souvenirs d’amourettes adolescentes.

Là où Memory Tapes accroche l’auditeur, c’est par sa faculté à installer une atmosphère sensible, son goût des samples originaux (comme le bruit des chaussures de basket sur un parquet propre) et son audace aussi, comme pour placer une instru de vingt-deux minutes en dernier morceau. Par contre, on est en droit de se demander ce qu’un garçon de vingt-six ans sortira prochainement, une fois que le revival 80/hippie chic aura saturé le public, segment déjà récemment trusté par les mastodontes MGMT et Ladyhawke ?

Seek Magic se révèle être au final un premier album intéressant mais pas passionnant, compagnon idéal cependant de vos ballades automnales ponctuées de feuilles mortes.



Chroniqué par Damien
le 05/11/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters