Accueil | dMute

Lissom

: Nets of Iterations



sortie : 2009
label : Dragon's Eye Recordings
style : Ambient / Experimental

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Fallow
02/ Forage
03/ Bask
04/ Downpour
05/ Billow
06/ Stark
07/ Refract

Lissom est un terme anglais assez étrange qui évoque à la fois l’agilité et la grâce. C’est derrière ce pseudonyme qu’évolue la jeune Tana Sprague, vidéaste et musicienne vraisemblablement touche à tout, qui vient de sortir Nets of Iterations, son premier album sur le label américain Dragon's Eye Recordings.
Mais ne vous fiez pas si vite aux apparences. La musique de l’américaine, loin de nous mener à l’extase, nous plonge au contraire dans un cauchemar éveillé.

Les deux premiers titres de l’album tracent les contours d’un style minimaliste propice aux atmosphères pour le moins inhospitalières. En lame de fond, des sonorités électroniques microscopiques forment des motifs étranges, écrins pour des arrangements lugubres à la guitare électrique et des field recordings inquiétants. Voilà donc une parfaite version, éhontée et oppressante, des tableaux impressionnistes de Murcof. Cher auditeur, bienvenue en terrain dark-ambient.

Lentement, Tana Sprague déploie tout l’éventail des possibilités qu’offre sa musique, sculpte ses pièces sonores avec le souci du détail. Et toujours de cette même manière, qui fait sa marque de fabrique : en jouant habilement sur les multiples niveaux ; en façonnant des compositions répétitives. Elle confère à sa musique des résonances architecturales dans lesquelles on peut se voir évoluer, tel un spectre doté du pouvoir de passer à travers les murs. C’est un art dans lequel des artistes comme Pole excellent, mais qui se voit ici décliné dans le champ de l’ambient music. Avec plus ou moins de réussite, il est vrai.

Dès Downpour, Sprague prend la tangente et propose des climats de plus en plus apaisés, mais pour le coup moins tape à l’oeil. Les drones retrouvent alors le premier rôle. Ce n’est pas un mal ; l’album aurait à coup sûr perdu à rester figé. Il est d’ailleurs fascinant de voir la musique de Lissom se développer lentement mais sûrement, transcendant divers états comme lors d’une métamorphose. Refract, en conclusion, laisse éclore un certain sentiment de mélancolie, comme un organisme végétal s’extirperait d’une prison de béton.

Nets of Iterations est un album d’ambient ambitieux et très travaillé

Chroniqué par Mickael B.
le 15/10/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)


 newsletter : 
ok






Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits