Accueil | dMute

Raekwon

: Only Built 4 Cuban Linx...Pt II



sortie : 2009
label : EMI
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Return of the North Star
02/ House of Flying Daggers
03/ Sonny's Missing
04/ Pyrex Vision
05/ Cold Outside
06/ Black Mozart
07/ Gihad
08/ New Wu
09/ Penitentiary
10/ Baggin Crack
11/ Surgical Gloves
12/ Broken Safety
13/ Canal Street
14/

Chronique d’un échec annoncé.

Depuis ces 4 années où pour la première fois fut annoncée la suite d’Only Built 4 Cuban Linx (c’était en 2005 donc, pour fêter les 10 ans de l’album), les craintes et espérances de chacun ont eu le temps de mûrir, et, à force de repousser la date de sortie (plus d’une dizaine de fois), beaucoup ont cessé d’attendre quoique ce soit de cet album apparemment maudit. Et pourtant ça y est, cette fois, c’est la bonne, l’album est là, avec une date officielle, une vraie, celle du 8 septembre 2009.

Inutile de rappeler ce qu’est OB4CL premier du nom : classique parmi les classiques, symbole de la domination Wu-Tang sur le rap des années 90, sorte de bande originale rappée ambiance mafieuse, orchestrée entièrement par le génie d’un RZA au sommet de son art, tout a été dit au sujet de ce disque. A cette époque, Raekwon était à son apogée. Précisons l’époque, car le Raekwon que nous connaissions jadis est bien différent de celui ayant une baisse de régime incontestable depuis quelque temps.

Trop de titres, trop de producteurs, Raekwon a voulu trop en faire, en s’entourant mal, petit aperçu incomplet, en atteste les deux productions de Dr.Dre, un Catalina en plus mauvais titre de l’album et un About Me ne faisant pas beaucoup mieux. Son choix sur la production de The Alchemist laisse également à désirer.
Et quid de ces morceaux ayant alimentés la chronique depuis 2005 ? Les State of Grace, Blue Eagles ? Des titres n’ayant rien à envier à la plupart de ceux de l’album, et qui finiront leur route dans une des Vatican Mixtape sans intérêts.
Malgré cela, on trouve des featurings de qualité le plus souvent, avec un Ghostface Killah en vedette logique, valeur sûre et tranchant à chacune de ses interventions, comme sur ce Penitentiary ravageur. Inspectah Deck peut se montrer à son aise, comme sur l’excellent Black Mozart (signé RZA, sorte de chute de luxe de Digi Snacks), mais également décevant comme sur Mean Streets ou Kiss The Ring. Il est par contre irréprochable sur le tapageur House of Flying Daggers, de J.Dilla, à qui le "Chef" a ressorti 3 beats, pour un ensemble plus que correct il faut le reconnaître. Un mot sur l’excellent Gihad, production Necro, dans un style reconnaissable parmi 100, PLR style, avec un Ghostface toujours aussi bon.
Les rares sorties de GZA dans son costume de producteur sont toujours appréciées, c’est le cas encore avec We Will Rob You, qui a le mérite de réveiller l’assistance, malgré un couplet décevant de Masta Killa, retombant dans ses travers déjà décriés sur Made In Brooklyn.

Malheureusement, OB4CL II ne fait que confirmer les inquiétudes de tous, longuement entretenues depuis 2005 : un Raekwon inconstant dans son flow et parfois mollasson, une trop légère implication de RZA (la faute à qui ?) et par conséquent un éparpillement des producteurs, donnant cet ensemble totalement hétérogène : si un léger tiers des titres ressortent de bonne manière, entassés d’ailleurs dans la première moitié de l’album pour la plupart, le reste est plus que quelconque.
Il n’y aurait jamais du avoir de suite au OB4CL de 95, de la même façon qu’il n’y aurait pas du en avoir pour Blackout non plus. Déterrer les gloires d’antan n’est pas une mince affaire, Raekwon a joué avec le feu et a enfanté un bâtard indigne de son géniteur.



Chroniqué par Lebowski
le 06/09/2009

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Shaolin VS Wu-Tang
(2011)
EMI Records
Hip Hop
The Vatican Mixtape Volume 1
(2006)
Counterflow
Hip-hop



13 commentaires afficher tous les commentaires

par JoJo (le 09/10/2009)
MDr les connaisseurs... si on comprend les lyrics, qu'on sait entendre ces productions à l'ambiance glaciale, on comprend vite que cet opus est tout simplement énorme. Y'a rien à rajouter faut être neuneu pour le trouver chiant,ou alors faut se réveiller on est plus dans les 90's la.

par Rico (le 05/10/2009)
un petit album de la part d'un grand artiste. ça plaira aux amateurs de hip hop de base (qui nécoute que ca par ailleurs). si vous écoutez de la musique, de la vraie, passer votre chemin, au secours

par mateox (le 02/10/2009)
comment peut on juger cet album de cette manière? d'accord ça n'a rien à voir avec le ObFCl 1er du nom, mais on est plus dans les années 90, époque où j'adhérais complètement au rap et au wu tang, mais franchement, tu mines cet album d'assez bonne facture, tu ne parles même pas de new wu, LA tuerie wu tang de cette année, ni de rock with you, même pas cité dans ton track list, et en plus tu plombes presque Inspectah Deck qui est et resteras à jamais un tueur...je ne suis absolument pas de ton avis, écoutez cet album si vous le pouvez...et les prochaines tueries du clan qui est bien sorti du gouffre...

par St Matthews (le 21/09/2009)
album très faible, pas mauvais mais d'une médiocrité...meme sans prendre en compte le fait que ce soit rae, que ce soit la suite de celui de 95...comment se contenter de ça?
j'en profite pour dire que immobilarity est l'album de raekwon le plus sous estimé.
bonne continuation pour votre site, du travail de qualité

par Infamous_bkk (le 21/09/2009)
Sous réserve d'etre capable d'éviter tout comparatif avec l'opus précédent, et de sombrer dans le nostalgisme des 90's, il faut etre aveugle pour ne pas reconnaitre la valeur de cet album...
house of flying daggers, black mozart(la meileure), gihad, penitentiary, surgical glove, ason jones, Have mercy, sont des tueries.
L'album glisse tout seul, meme les interludes sont bien senties. Les featurings apportent énormément, GFK& Method, I.Deck
Les prods de Jay dee, Rza, Alchemist, Necro sont parfaites. Ya que Dr Dre qui flanche...
2 tracks sont à jeter à la poubelle: Catalina et Kiss the Ring: Point Barre
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters