Accueil | dMute

Ad·ver·sary

: A Bright Cut Across Velvet Sky



sortie : 2009
label : Tympanik Audio
style : Industrial / Rhythmic Noise

Tracklist :
01/ Ad·ver·sary - Ancients (Cyanotic Remix)
02/ Ad·ver·sary - Waiting For Gira (Patience Is A Virtue Perceived Remix By ESA)
03/ Ad·ver·sary - Creatura (And The Sea)
04/ Ad·ver·sary - Just (Spookier Remix By Iszoloscope)
05/ Ad·ver·sary - Bone Music (

Jairus Khan, alias Ad·ver·sary, fait parti de ces artistes de plus en plus nombreux à se rallier sous la bannière Creative Commons. Son deuxième album, A Bright Cut Across Velvet Sky, a beau être proposé en téléchargement libre, cela n'a pas empêché Tympanik Audio d'en presser 1.000 exemplaires, preuve que les deux démarches peuvent être parfaitement compatibles.

A Bright Cut Across Velvet Sky consiste en une collection de titres essentiellement puisés de son précédent album Bone Music. Exceptées quelques créations originales, ils sont tous remixés. Parmi les invités on retrouve Cyanotic, groupe que Jairus Khan connaît déjà bien pour avoir collaboré le temps d'un split. Il y Iszoloscope aussi, dont la moitié Yann Faussurier assure par ailleurs le mastering de l'album. Puis Autoclav1.1 et Stendeck, deux "IDMistes" de l'écurie Tympanik Audio. Le reste, pour être honnête, m'est parfaitement inconnu. Pas le gratin de la scène indus, donc, mais déjà une généreuse brochette d'artistes.

Ad·ver·sary propose une musique bâtarde faite d'industrial, de noise, et d'IDM. Les rythmiques ne cessent de surprendre, tant elles varient d'un morceau à l'autre : tribales (Creatura (And The Sea) puis technoïdes (le Waiting For Gira d'ESA), simples (le Just d'Iszoloscope) ou complexes (Friends Of Father), claires (le Waiting For Gira de Phylr) ou saturées (No Exit). L'aspect mélodique est tout aussi insaisissable. Généralement inspiré, on peut toutefois regretter de ne pas mieux le distinguer sur certains passages, comme ce sample d'orchestre complètement bouffé, sur Friends Of Father, par la pyrotechnie dispensée par Monoculture.

Les titres ne se valent pas tous ; ils sonnent inégalement d'un artiste à l'autre. A Bright Cut Across Velvet Sky, ce sont des morceaux sublimes et d'autres moyennement convaincants. Chacun libre donc de piocher ce qu'il veut dedans, mais pour ce qui relève de son écoute intégrale, on souffre vite de son manque de cohérence sur la longueur. Il y en a qui arrivent parfois à transformer une collection de remixes en un véritable album. Concernant A Bright Cut Across Velvet Sky, on en restera à la première acceptation.

Chroniqué par Tehanor
le 04/07/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters