Accueil | dMute

Micronologie

: Art Rythme Ethique



sortie : 2009
label : Wikkid
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Micronologie
02/ Ceci S'Adresse Aussi A Toi
03/ Mendiants Etrangers (feat. Foreign Beggars)
04/ Jazz Swing
05/ Resistants
06/ Safterlude
07/ L'Escalier
08/ Point Final
09/ Sambalterlude
10/ Frankenstein
11/ Le Son Qui Déboite (feat. Panel

Micronologie, c’est du hip hop français, 4 bretons qui répondent aux noms de K.Oni, Casta, Safiruis pour les MC’s et de DJ Sambal. Un beatmaker lié au groupe : Permone, qui produit plus de la moitié du disque présenté.
Pour la faire courte : un premier album en 2005 à la distribution très limitée et au titre éponyme. Les Vieilles Charrues en 2008, qui les verront gagner le Tremplin bien connu du festival, qui porte bien son nom puisque cette année un nouvel album voit le jour, Art Rythme Ethique.

Voilà pour les présentations.

Du rap de performance, du scratch en veux-tu en voilà, ça trouve la rime pour trouver la rime, pas grave vu qu’on comprend une phrase sur deux. Pas de doutes, vous écoutez bien du rap français.
C’est indéniable, le flow est là, les productions sont punchies, comme sur le titre d’introduction, Micronologie, ou encore le fédérateur Ceci S’Adresse Aussi A Toi.
La Bretagne n’a jamais été aussi proche de l’Angleterre sur Mendiants Etrangers avec les Foreign Beggars, rappeurs british qui se lancent dans quelques punchlines en français. Trilingual réunit également rap américain avec Sun7 (avec un blaze pareil s’il est pas five percenters lui), et rap arabe avec Naufalle, du groupe rennais Aiwa. Rien A Foutre groove et fait sourire, pour un des meilleurs titres de l’album.
Assez peu de réelles fautes de goûts si ce n’est Frankenstein, morceau politique entendus à peu près 2 500 fois, traité une nouvelle fois sans aucune originalité, « restons conformiste dans la dénonciation de la politique de Sarkozy sans vraiment mettre les pieds dans le plat ». Et d’une manière générale les morceaux envoyant moins la sauce (L’Escalier, Point Final) et aux textes terre à terre sont les moins convaincant. A l’inverse du hit-iesque Le Son Qui Déboite, du DJ Deheb, en featuring avec des compatriotes bretons, Panel Large (Simba et Doc Brown).

Du hip hop gentil, fédérateur, travaillé aussi, parfait pour les festoches, pas de doutes, les Micronologues ratisseront larges avec cet Art Rythme Ethique bourré de bonnes intentions et de bien-pensances. De bonnes productions, des rappeurs techniques, un DJ aux interventions dosées et appréciables.
Une sorte de Hocus Pocus, le flow en plus, la comparaison reviendra souvent, assurément.



Chroniqué par Lebowski
le 01/07/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters