Accueil | dMute

Doctor Flake

: Minder Surprises



sortie : 2009
label : New Deal
style : Abstract / Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01 /A Last Dance With Léon
02/ Fightclubbing
03/ Let Us Play With Your Brain feat. Miscellaneous
04/ Melting Feelings feat. Vale Poher
05/ Eclaircie
06/ Hip Hop Tourist feat. Miscellaneous
07/ Sweep Out
08/ Comedy
09/ Loveless feat. Vale Poher

Doctor Flake, souvent comparé au très grand Dj Shadow pour son penchant trip-hop mélancolique, revient après Paradis Dirtyficiels avec Minder Surprises. Un troisième album qui ferait mieux de réserver son lot de surprises d’ailleurs, pour éviter au docteur de s’enfermer dans un style, certes séduisant, mais s’avérant lassant. Mélangeant avec talent un trip-hop sombre à un beat hip-hop souvent similaire d’une piste à une autre, Doctor Flake s’était créé un univers bien personnel. Parviendra-t-il à s’en sortir ?

Pas avec le début de Minder Surprises pour sûr, qui ne se démarque pas vraiment de ses précédentes créations. Il faut attendre l’excellent Let us play with your brain et le flow hip-hop de Miscellaneous pour consoler mes envies de renouveau. Et le salut viendra du chant. C’est ainsi que le très bon Hip-hop tourist du même Miscellaneous donne de l’air à l’album. Tout comme la voix suave de Vale Poher invitée sur trois morceaux, et notamment brillante sur le sensible Melting Feelings.

L’alternance de pistes instrumentales et chantées fait recette. L’esthétique est soignée mais cache de vilains défauts. Le très bon Sweep Out par exemple, agréable en surface mais dont le sample de guitare a clairement été chipé au Day’s end de Dj Krush. Pire, le docteur l’avait déjà utilisé dans Au bonheur des drames sur Paradis Dirtyficiels.

L’univers sombre du Francais s’éclaircie légèrement sur Minder Surprises, plus coloré et plus enjoué que les précédents albums. Les invités se font remarquer, dans le bon sens du terme, donnant à l’opus un cœur, palpitant entre un hip-hop efficace et une pop charmante.

Conventionnel mais pas banal, le docteur s’ouvre doucement sur l’extérieur mais avec encore trop de timidité. Je me souviens m’être fait houspiller concernant mes commentaires sur sa prestation live. Je vais réitérer en reprochant un manque de diversité instrumentale. Agréable mais parfois fatigant.



Chroniqué par Camille
le 15/05/2009

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Reportage
(26/05/2007)
@ VIP
Paradis Dirtyficiels
(2007)
New Deal
Abstract - Downtempo
Intervention Chirursicale
(2005)
Zoo Recordings
Abstract Hip-hop/Trip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters