Accueil | dMute

Moderat

: Moderat



sortie : 2009
label : BPitch Control
style : Electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ A New Error
02/ Rusty Nails
03/ Seamonkey
04/ Slow Match (feat. Paul St. Hilaire)
05/ 3 Minutes Of
06/ Nasty Silence
07/ Sick With It (feat. Eased)
08/ Porc # 1
09/ Porc # 2
10/ No. 22
11/ Out Of Sight

Moderat : groupe-valise issu de la rencontre de deux poids lourds du label BPitch Control (et de la scène electro en général). Apparat (Sascha Ring) et les Modeselektor (Gernot Bronsert et Sebastian Szary) se rassemblent pour un deuxième album officiel, après Auf Kosten Der Gesundheit, en 2003. Depuis lors, chacun a suivi son bonhomme de chemin. Apparat a sorti dernièrement Walls, où s’accouplent pop électronique et IDM légère, tandis que Modeselektor poursuivait une évolution plus logique mais tout aussi qualitative, arrivant même à sauver le dernier album de TTC, le temps d’un titre...

On reprend là où on les avait quittés, avec un morceau d’ouverture rappelant directement par le son et le titre les œuvres d’Apparat de la période 2002-2003 (Tttrial And Eror et le fabuleux Duplex). La folie et la richesse de Sascha Ring est quelque peu canalisée par le pragmatisme des singes numériques, qui mettent ces sonorités si particulières au service d’une entêtante ronde électronique. Le deuxième titre suit les productions d’Apparat : nous voilà du côté de Silizium et de sa pop encore très expérimentale. La rythmique reste marquée, les Modeselektor doivent être en embuscade quelque part...

De fait, ils débarquent sur le bien nommé Seamonkey. Quelque chose s’agite dans les profondeurs, l’atmosphère est oppressante. Les basses résonnent sous la surface du son et une machine crie au loin. Le titre est long et peut être répétitif, mais si l’on se laisser emporter, on découvre une atmosphère vraiment intéressante.

Cet abandon de l’auditeur au rythme de l’album sera le pré-requis pour apprécier la suite de l’album. Les morceaux Slow Match, 3 Minutes Of, et Nasty Silence poursuivent sur le même ton, mi-inquiétant mi-onirique. 3 Minutes Of se permet même, en milieu de parcours, une pause ambient brisant toute dynamique d’écoute et déroutant l’amateur de rythmiques complexes et d’IDM alambiquée.

Après le très moyen Sick With It, l’album se clôt sur une nouvelle épopée où se mélangent post-rock, électro très classique et pop décharnée.

Difficile de deviner ce que cherchent les Moderat avec cet album. On est souvent à la limite de l’exagération, sur le fil ténu de l’émotion qui peut basculer à tout moment vers le kitsch ou le gimmick caricatural. On n’appréciera pas forcément le résultat, mais reconnaissons tout de même qu’il y a là un vrai choix artistique en place de ce qui aurait pu être un vulgaire "worst of" des deux entités.

Chroniqué par Runciter
le 24/04/2009

Partager cet article :





1 commentaire

par Marko (le 29/04/2009)
Je voulais juste rajouter quelquechose : mêler 2 aspects aussi opposés de la musique électronique dans un seul projet est un défi peu évident. Je trouve que le contrat est plutôt rempli.
A New Error, pas aussi simpliste qu'il n'y paraît, donne à l'efficacité de Modeselektor une nouvelle dimension.
Rusty Nails, totalement prenante, mêle la sensibilité d'Apparat et un beat moderne évoquant le dubstep anglais.
Seamonkey aurait pu être réussie si elle n'était pas aussi lassante.
Slow Match est, à mon goût, ratée, en tout cas par rapport aux classiques modeselktoriens à voix syncopées ( par exemple Dancing Box )
3 Minutes Of, sorte d'ambient ratée.
Nasty Silence, chanson entraînante, efficace, mais qui ne prend pas vraiment de risques.
Arrive Sick With It, encore une chanson ratée.
Puis Porc 1, remarquable et pop
Suit Porc 2, chanson magnifique, indescriptible, qui parle aux âmes.
N° 22, pas mal
Out Of Sight, très bonne chanson qui dégage des émotions, avec mention bien pour la basse
Dans l'ensemble des bons moments mais les passages ambient sont ratés et on sent une forte influence du dubstep ( Rusty Nails et surtout Out Of Sight qui, il me semble, pompe honteusement Burial )
Bravo, tout de même

Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters