Accueil | dMute

Stendeck

: Sonnambula



sortie : 2009
label : Tympanik Audio
style : IDM

Tracklist :
01/ Something Special is Going to Happen
02/ Through Tiny Windows We Wonder Constellations
03/ It Must be Heaven
04/ Admira and Bosko (Love During the Time of War)
05/ A Perfect Place to Say Good-Bye
06/ Blind Army Parade
07/ Dead Dancing Triangle

Lugano est une ville suisse coincée entre un lac, un massif alpin, et deux pans d'Italie. C'est dans ce cadre paradisiaque que le petit Alessandro Zampieri grandit. Ses parents l'inscrivent aux cours de piano ; Alessandro apprend à jouer La Lettre à Élise ; le voisin d'en face tond sa pelouse chaque dimanche ; les touristes font tomber des boules de sorbet sur le trottoir. Mais les tours de péniche en sirotant un Fanta tout en parfaisant son bronzage à grandes traces de gilet de sauvetage et de lunettes de soleil, ça parle pas à Alessandro. Alessandro préfère s'enfermer avec ses potes dans une cave pour tenter de musicoter quelque chose de vaguement dark-electro-goth-metal. Le problème, c'est que sa copine trouve qu'on dirait trop de la musique de chauve-souris, alors Alessandro décide de changer de cap. Il veut quelque chose de plus downbeat, mais toujours un peu dark quand même ; quelque chose qui a la vénèr d'Architect et le peaceful de Gridlock. Stendeck est né (Gridlock meurt l'année d'après). Alessandro sort un premier album bofbof et deux autres bienbien qui font de lui une star de l'IDM. Il rejoint Tympanik Records et se glisse dans le top amis d'Architect. La classe !

Pour ce nouvel opus, Stendeck poursuit sur ce même crédo qu'il s'est juré de respecter depuis ses premiers babillages. A savoir :
1) De longues plages ambiantes dans le genre "je regarde les montagnes en plissant les paupières car j'ai du vent dans les yeux". Alessandro baptise ses morceaux chaque fois qu'il est subjugué par la beauté des boules à neige dont il fait collection.
2) De petites mélodies de piano parce qu'Alessandro sait jouer du piano alors il peut faire de petites mélodies avec. Les gens aiment bien les petites mélodies. Ils disent que ça donne de l'émotion.
3) De petits bruits qui virevoltent à droite et à gauche de l'oreille histoire de faire plus réfléchir le cerveau sinon ça ne serait pas de l'intelligente dance music.
4) Un gros beat indus bourrin à utiliser de temps à autres pour aider les spectateurs à mieux digérer.
Bref, du vrai travail de pro.

"La musique de Stendeck est la traduction de mes émotions" explique Alessandro. "C'est la bande son de mon petit monde, un endroit confortable où je me sens bien." Et comme Alessandro est un type très cool, il vous a même gardé une chaise longue en posant sa serviette dessus.

Chroniqué par Tehanor
le 25/02/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters