Accueil | dMute

Grails

: Doomsdayer's Holiday



sortie : 2008
label : Temporary Residence
style : Post-rock psychédélique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Doomsdayer's Holiday
02/ Reincarnation Blues
03/ The Natural Man
04/ Immediate Mate
05/ Predestination blues
06/ X-Contaminations
07/ Acid Rain

Disque lourd et sombre, rageur et prenant, tout aussi bien que léger et comme vidé de la substance qu'il avait d'abord semblé contenir, Doomsdayer's holiday est un disque qui, par bien des aspects, confine à la folie narcotique.

Littéralement sataniste et psychédélique, Grails y fait entendre dans la construction de chacun de ses morceaux que les genres dont il s'inspire sont avant tout des fonds dans lesquels puiser pour en faire usage, non sans respect, mais avec l'intention manifeste d'en faire autre chose, quelque chose de personnel, de dépasser chacun de ces genres, tout en les maintenant audiblement, de s'en saisir pour ne jamais plus vraiment les rendre à eux-mêmes.

Le triptyque d'ouverture donne ainsi le ton et la multiplicité des voies (impossibles) à suivre. Rock lourd de Doomsdayer's holiday, rock incandescent de Reincarnation blues, pop salvatrice, légère mais ambiguë (presque maligne) de The natural man. Grails poursuit certes bien dans les traces laissées depuis Interpretations Of Three Psychedelic Rock Songs From Around The World. Mais, ici, contrairement au précédent essai proposé plus tôt cette année (Take refuge in clean living), tout semble plus accompli, plus maîtrisé encore, plus délirant, plus libéré. Ainsi de ces plages épiques que sont, chacune à leur manière, Predestination blues et Acid rain. Plages étirées vers l'éternité, aussi subitement éthérées que pleines, s'enroulant autour d'une idée, la développant, l'abandonnant, s'en emparant à nouveau, ne laissant guère percevoir de dessein clair, mais le suivant pourtant (comme on finit toujours par s'en apercevoir).

En conservant son intelligence et sa profondeur rythmiques (quel batteur !) tout en sachant faire entendre de claires unités mélodiques, Grails renoue avec ce qu'il a fait de meilleur. En sachant alterner les climats (lourd / chaud / léger), Grails va encore plus loin qu'auparavant et signe avec Doomsdayer's holiday l'un de ses meilleurs disques.

Chroniqué par Jérôme Orsoni
le 12/11/2008

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Deep Politics
(2011)
Temporary Residence
Rock Psychédélique
Black tar prophecies, vol. 4
(2010)
Important
Rock Psychédélique
The burden of hope
(2003)
Neurot Recordings
Post-Rock
Acid Rain
(2009)
Temporary Residence
Rock Psychédélique
Take Refuge in Clean Living
(2008)
Important
Post-rock psychédélique
Burning off impurities
(2007)
Temporary Residence
Post-Rock
Black Tar Prophecies Vol's 1, 2 & 3
(2006)
Important Records
Rock Instumental
Interpretations Of Three Psychedelic Rock Songs From Around The World
(2005)
Latitudes
Rock Psycherméneutique
Redlight
(2004)
Neurot Recordings
Post-rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters