Accueil | dMute

Depth Affect

: Arche-Lymb



sortie : 2006
label : Autres Directions in Music
style : Abstract hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Honey Folky
02/ One Day Or So Feat. Cyne
03/ One Micron Bar Head
04/ Blinzeln Blume
05/ Perpendicular B-Boy
06/ Sarah Carbone
07/ Vladgorythm Suicide
08/ Od-Mf-Side
09/ Wyoming Highway Feat. Alias
10/ Castor's Lesson
11/ Dani Guimauve
12

Après quelques prestations remarquées, notamment au festival Astropolis de Brest, Depth Affect intègre DJ Kalmook et VJ Deesk, pour la réalisation de leur premier album Arche-Lymb. Disponible depuis février 2006, cet album a permis à ce jeune groupe de s'imposer au sein de la scène abstract française.

L'album profite d'une cohérence rare pour un tel éclectisme. La recette Depth Affect s'articule autour de claviers magnétiques saturés, de guitares acoustiques mélodieuses, de voix séquencées, et d'inévitables beats hip-hop. La formule est efficace et prend forme au fil de l'album, marqué par le contraste de ses sonorités.

Les premières minutes de l'album, introduit par Honey Folky, illustrent ce paradoxe par des arpèges de guitare délicats posés sur un beat puissant, subissant des variations de tempo régulières. La structure rappelle One Micron Bar Head et Perpendicular B-Boy, morceaux efficaces constituant la base électronica de l'album, dans un style parfois proche de Robert Le Magnifique.

Les titres One Day Or So en collaboration avec les membres de Cyne et Wyoming Highway, où Depth Affect retrouve Alias d’Anticon, laissent augurer un bel avenir à la scène abstract, quasi-inexistante. Les mélodies électroniques appuient les voix des MC, tantôt naturelles, tantôt séquencées. Faisant preuve d'une belle maturité pour des étudiants de 23 ans, ils n'ont rien à envier aux pointures abstract actuelles.

A noter les magnifiques Sarah Carbon, morceau venu d'ailleurs, saccadé, parsemé de breaks saturés, et Vegetable Valley sous influence dub, qui laisse transparaître un contre-temps synthétique discrètement présent tout au long de l'album... Eclectisme quand tu nous tiens ! La douceur des interludes préparent nos oreilles à la folie de Dani Guimauve, une progression naturelle, coupée par une transition brouillon réussie, qui aboutit sur un beat drum n'bass qui ravira les puristes.

Arche-Lymb laisse augurer de beaux jours à l'électro et abstract français, et c'est tant mieux. A suivre également le label ADIM (Autres directions in music) et son artiste montant Melodium.



Chroniqué par Camille
le 21/10/2008

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Hero Crisis
(2008)
Autres Directions in Music
Electro hip-hop démonté
Mesquin Ep
(2004)
Autres Directions in Music
Abstract Hip-hop / Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters