Accueil | dMute

Misteur Valaire

: Friterday Night



sortie : 2007
label :
style : électro-jazz-pop-indie-hop

Tracklist :
01/ Introduction
02/ Cass Hole
03/ Sp 4Lovers
04/ Et Si C'était Un Veau
05/ To The Beat Sean
06/ Shaving (Part. 1)
07/ Shaving (Part. 2)
08/ Press 2
09/ Plocul Black
10/ Tko
11/ It's All Good

Foutraque, inclassable et pourtant propre, parfois lissé, terriblement organique. Le deuxième opus de la formation canadienne, Friterday Night, est avant tout une bonne claque. On dira que c'est de l'électro-jazz parce qu'en intro il vaut mieux situer un album. Mais, à la vérité, si on voulait être honnête, on intitulerait ça de l'électro-jazz-pop-indie-hop. Comme ça c'est fait et on fout les taxinomies musicales au placard l'espace d'un instant.

Misteur Valaire c'est avant tout une formation de multi-instrumentistes avec une solide formation jazz « classique ». C'est une bande de cinq mecs d'à peine 21 ans qui mêlent joyeusement claviers, percus, basse, synthés, turntablism, batterie, sax et trompette. C'est aussi un show live à l'humour gras et décalé. C'est de l'adrénaline et du zen. Au final, c'est un vrai bordel de sensations.

Une chose est certaine, si l'album se veut varié et joue sur les références et les possibilités offertes par la combinaison instru/électro. Passant de la DnB à l'électro-rock, ou de l'électro-jazz au hip-hop. Seul le live transmet l'énergie du groupe. Pour les avoir vu deux fois, la formation est rodée, elle vit pour et par la scène.

Littéralement d'ailleurs. Parlons-en puisque toute la presse canadienne en parle. Misteur Valaire a été primé comme groupe indépendant de l'année en 2007 et nominé pour l'album électro cette année. Pourtant ils ont décidé de laisser leur galette en téléchargement libre et de ne vivre que des concerts et des produits dérivés. Et ça marche évidemment. L'énergie est tellement présente lors des concerts live que le buzz se fait sur Internet et au bouche-à-oreille. Ils font salle comble jusqu'à les détruire (plancher effondré à Tadoussac) et attire autour d'eux un public de plus en plus nombreux (20000 téléchargements de l'album déjà)

Pourquoi? Parce que c'est un groupe aux influences variées. Parce que cinq mecs en vestes moumoutes qui font une choré c'est drôle. Parce que ce sont de bons instrumentistes. Parce que leur musique est foutraque mais homogène. Parce qu'ils ont de bonnes idées et qu'ils les appliquent.
Et parce que surtout l'important comme le dit Luis: « c'est le party! »
Alors puisque pour l'instant ils ne sont connus qu'à Montréal mais qu'ils ne devraient pas tarder à débarquer en France, voilà de quoi vous faire une idée:

Pour l'album en téléchargement libre, c'est ici
Pour la webinterview c'est
Pour une session live c'est
Et pour une présentation un peu décalée du groupe c'est ici

Enjoy!



Chroniqué par Demokrite
le 19/09/2008

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Interview avec Misteur Valaire
(18 septembre 2008)




0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters