Accueil | dMute

Mlle Caro & Franck Garcia

: Pain Disappears



sortie : 2008
label : Buzzin'Fly
style : Electro-pop

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Always You
2/ Apologies
3/ Dead Souls
4/ Hold Me
5/ I Don't Want
6/ Mon Ange
7/ Lost
8/ No Name
9/ No One
10/ Reason To Stay
11/ Always You (Ewan Pearson Remix)

C’est d’abord cette pochette qui m’a attiré ; de ses couleurs vives passées y émanait une étrange beauté camouflée. Vint ensuite la première écoute. Facile mais attentionnée, elle fut ponctuée d’une remarque révélatrice même si innocente aux premiers abords : « Tiens, mais c’est joli ça ! ». Le qualificatif paraît simple mais colle tellement aux productions de notre faux couple parisien qu’il s’imposait.

Il serait néanmoins injuste de limiter le jugement de ce disque à un terme, aussi juste et adapté soit-il. Car plus qu’un gentil disque électro-pop réussi, Pain disappears est un véritable appel à la légèreté, à la sensualité. C’est même un vrai manifeste à une house chantée souvent mélancolique et toujours mélodique. Réalisé dans la lignée de leur demi-tube Always you, l’opus des deux Parisiens concrétise avec facilité l’espoir entrevu auparavant sur leurs précédents maxis ; ou l’art et la manière de marier minimal house et chansons pop sans prétention. Des paroles et des rythmiques d’une simplicité touchantes, peu d’éléments sinon quelques cordes, une vague de synthé ici ou là, voilà la seule base de leur prod’ ; sans oublier les voix bien entendu. Sans fioritures, sans éclats, elles embellissent et habillent pourtant des structures toujours minimalistes.

Ces chansons, si sobres soient-elles, ne manquent pour autant pas de  de charme. Seulement, elles semblent comme bridées par une pudeur qui évite les pièges du genre au groupe ; à savoir produire des pistes guimauvées écœurantes.Enfin les tonalités demeurent relativement variées. La preuve avec le très 80’s Apologies, le triste No one , ou le sautillant I don’t want.

Pain disappears est ainsi, une collection de perles pop sonnant comme une invitation à une balade bucolique. Facile d’accès donc et idéal pour une écoute domestique, il est une vraie bulle d’air pour qui en a marre du tout-électronique. Un bien bel ensemble au fragile équilibre.

Chroniqué par Fabien
le 12/08/2008

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Interview avec Mlle Caro & Franck Garcia
()




0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters