Accueil | dMute

Yeasayer

: All Hour Cymbals



sortie : 2007
label : We Are Free
style : Electro / Post-Punk / Psyché-Folk

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Sunrise
02/ Wait For The Summer
03/ 2080
04/ Germs
05/ Ah, Weir
06/ No Need To Worry
07/ Forgiveness
08/ Wintertime
09/ Waves
10/ Worms
11/ Red Cave

Yeasayer, quartet de Brooklyn - décidément ce coin du monde est prolixe en figures artistiques originales - déracine le quartier de la Grosse Pomme pour le propulser au cœur d'un continent où tout semble possible. All Hour Cymbals, signé chez We Are Free, est le carnet de route issu de ce voyage. Un recueil de rhapsodies vagabondes, essentiellement aériennes, tribales souvent, où des relents d'intimité s'incrustent à des rumeurs du monde, où le réalisme le plus fantasque s'embrase d'une prose des plus touchantes (l'introductif Sunrise vous cueille en plein vol).

S'ouvre alors un univers ensorcelant où les instrus manigancent de frêles linons, déchirés par endroits et pourtant enserrants, que s'accaparent des voix fantomatiques décochées à l'unisson, saisissantes et ténues, arachnéennes en fait (l'incroyable No Need To Worry). Ici, s'amalgament fatras post-punk, clarté acoustique du blues, rythmiques ancestrales et rengaines urbaines, juste équilibre entre effluves d'hier et fragrances contemporaines. Ici, les transports sont forcément au long court (le trippant 2080 avec ses voix d'enfants), où chacun subissant de langoureux glissements identitaires, se découvre promu ambassadeur d'une contrée nouvelle, inconnue, improbable et malgré tout découpée aux seules dimensions d'une vie d'humain (le gargantuesque Wintertime). Ici on s'égare sans pour autant perdre le Nord. On ne rend pas l'âme, on se la garde bien au chaud, on se l'écoute vibrer derrière des récits tortueux (le bien nommé Waves avec ses ondulations entre calme et tempête) qui voit s'entrelacer les références : les accords pluriels et l'électro synthétique des Talking Heads (l'excellent Worms), le psychédélisme naïf des Ruby Suns (Wait For The Summer, ses "la-la-la" et son folk enjoué) et la folie douce de la troupe de Panda Bear (Germs et sa transe chorale à maracas).

Autant de choses légères et précieuses qui nuancent la coloration d'une musique déjà pleine d'une vivifiante pulsion de jouir. Une musique puissante, décousue mais jamais chaotique, comme le siège d'une franche altercation, d'un combat tout à la fois crucial et fatal, dans lequel s'abandonner, même en vaincu, vaudra toujours le coup. Une musique exaltée autant qu'exaltante, en somme.

Chroniqué par Yvan
le 11/04/2008

Partager cet article :





1 commentaire
http://muziksetcultures.neufblog.com/kultures_et_politiks/
par Francky 01 (le 13/01/2009)
"All Hour Cymbals" est un véritable voyage émotionnelle, géographique, une exploration musicale hors des sentiers archi-battues de la pop musique !
Venant de N.Y, on pense à TV On The Radio et Animal Collective. Autant d'audaces formelles, de recherches, d'innovations et de transe nous donnent raison !
Ces derniers temps, on assiste à une grosse déferlante d'"Africana" dans le monde du rock indé américain : Vampire Weekend, Foals et Yeasayer. Au dernières nouvelles, l'Angleterre ne serait pas en reste. Le nouveau Franz Ferdinand serait aussi sous influence afro !!! Quand on vous dit que l'Afrique est le berceau de la musique !!!

A + !!!
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters