Accueil | dMute

Prosumer and Murat Tepeli

: Serenity



sortie : 2008
label : Ostgut Tonträger
style : House charnelle

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Serenity
2/ I Go Mad
3/ Drama Baby
Vocals - Elif Biçer
4/ Lov
Vocals - Elif Biçer
5/ Turn Around
Vocals - Elif Biçer
6/ The Craze
7/ Go Silla
8/ Makes Me Wanna Dance
9/ Give And Take
10/ Butterfly
Vocals - E

Une chose est d'ores et déjà certaine, Serenity sera l'un des albums de 2008. Le premier essai du duo Prosumer et Murat Tepeli est en effet plus que convaincant et s'impose même comme le symbole du renouveau deep house. Bien aidés par la chanteuse turque Elif Biçer, ils ont réussi là où nombre se sont plantés : faire un album house chanté pas écoeurant.

Dès l'ouverture, on s'en rend compte et on tombe sous le charme de la voix de Prosumer, d'une sobriété et d'une...sérénité remarquables. Même effet sur I go mad avec ce refrain délicieusement vocodé.

La suite voit l'arrivée d'Elif Biçer au micro ; sa voix soul illumine l'électronique intimiste du duo. La magie opèrant déjà, les deux compères se permettent d'augmenter le tempo et de placer quelques synthés vintages dans leurs compositions.

Uniquement instrumental, Go silla renoue avec la house de Chicago avec ces relents acids et surtout cette nappe deep irrésistible en milieu de track. Certains nostalgiques auront la larme à l'œil, c'est sûr. Butterfly finit de convaincre l'auditeur en développant une atmosphère sexy et sensuelle qui ne fait que rajouter du crédit à un album déjà varié.

La fin s'annonce gentiment avec Latenight, inoffensive comptine techno. Dans un esprit plus minimal et mental, Serenity se clôt cependant comme il a commencé : en douceur. Les éléments sont plus espacés, les voix ont disparu, les strass et cotillons retombent doucement au sol.

Quelque chose s'est passé, à n'en pas douter, mais quoi ? Eh bien, juste un excellent album de house soulful, composé à Berlin mais gavé d'influences US. Serenity est une pépite qu'il convient de travailler : entendez par là qu'il faut prendre le temps de l'écouter tranquillement de long en large, et plusieurs fois pour en apprécier tous les secrets.






Chroniqué par Fabien
le 23/03/2008

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 14/11 - Chronique
Laëtitia sheriff - Stillness
mer. 11/11 - Blog
Foxeagle - Waves on Water
mer. 28/10 - Blog
#26 : L'Enfance Rouge
dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
mer. 07/10 - Chronique
Deftones - Ohms
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters