Accueil | dMute

Grandpamini

: Bach dans les Bacs



sortie : 2007
label :
style : bastard-pop

Tracklist :
01/ I want you Bach
02/ Get Bach
03/ Sexy Bach
04/ Hollabach Girl.
05/ Lean Bach.
06/ Bach dans les bacs.

C’est à grand renfort d’orgue, de la célébrissime Toccata et Fugue en Ré mineur, que nous sommes accueilli pour un des projet peut-être pas le plus techniquement réussi, mais certainement l’un des plus drôles et en tout cas le plus couillu et osé de bastard-pop. Il fallait compter sur Grandpamini pour faire des bootlegs à partir de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach. Le fait que tous les morceaux soient propices à un jeu de mot est évidemment un plus non-négligeable.

Soyons honnête, je ne connais quasiment rien à l’œuvre de Bach, mais force est de constater, que, d’une part, j’en ai rien à faire, et de deux, ça ne m’empêche pas d’apprécier ce maxi. J’ai quand même pu reconnaître cette fameuse toccata donc, premier morceau hélas un peu bancal sur lequel est calé avec plus ou moins de bonheur I want you back des Jacksons Five. Mais ne nous arrêtons pas à ça, le meilleur est à venir.

Si je n’ai pas reconnu le morceau de Get Bach, j’ai bien reconnu l’acapella. Non, ce n’est pas le morceau des Beatles, mais ce bon vieux Ludacris, un morceau tiré de son Red Light District. Et bon sang, l’écouter hurler «Get back motherfucker you don’t know me like that» sur une belle boucle de piano avec un bon gros beat derrière parfaitement calé par Grandpamini c’est tellement jouissif. Le hip-hop gros, c’est ça. He came, he saw, he hit’em right dead in the jaw, eh ouais.

D’ailleurs le hip-hop représente salement sur ce maxi, avec Lean Bach, qui reprend, si je me trompe pas le Cinquième Concerto Brandebourgeois et l’acapella d’un remix choupi de Lean Back de Terror Squad (mais si, le groupe de Fat Joe, appuyé sur ce morceau par Mase, Eminem et Lil’Whaaaaat’Jon). Et bien sûr, la crème, le suprême, NTM, sur l’obligatoire Bach dans les bacs. L’évidence même.

Plus pop que popopopop, on retrouve Gwen Stefani sur Hollabach Girl, mais surtout, Justin Timberlake et son bon copain Timbaland sur le merveilleux Sexy Bach. Qui de Justin ou de Grandpamini donne l’envie de danser sur du Bach? En tout cas, c’est un exploit, car pour l’avoir vécu en concert, ça dansait bien.

Alors oui, c’est plus ou moins bien fait, mais qui s’en soucie ? C’est créatif, cent fois plus drôle que pas mal de trucs sortis récemment, ça fait passer un bon moment et en plus c’est gratuit (et en téléchargement libre). Ça serait vraiment stupide de se prive d’un bon truc. Merci Granpamini


Chroniqué par Traulever
le 23/03/2008

Partager cet article :





1 commentaire

par Pico (le 04/01/2009)
Ce qui est génial avec ce genre "d'oeuvre" c'est l'absence totale de souci harmonique ! C'est à la limite du foutage de gueule...
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters