Accueil | dMute

Marbert Rocel

: Speed emotions



sortie : 2007
label : Compost
style : House-Pop-Jazz

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Seven Stars
2/ Cornflakeboy
3/ Eleanor Birdbath
4/ The Pack
5/ Beats Like Birds
6/ Purple Bass
7/ Tttictictac
8/ Blue Days
9/ ’Cause You
10/ Roll To Roll
11/ Red Shoes
12/ The Harder They Come

Ecouter Speed Emotions c'est plonger dans l'univers bigarré de trois allemands réfugiés sous la bannière de l'excellent et éclectique label Compost Records basé à Munich. Marbert Rocel, c'est Marcel Aue et Robert Krause à la production, et Antje Seifhart au chant. Et c'est aussi et surtout une idée de la house plus qu'agréable.

Pourtant à première vue on peut craindre le pire... Univers jazzy, mélodies faciles, on pense tomber sur un de ces inombrables albums de soupe "lounge" que l'on nous servait par hectolitres au début du siècle. Bien entendu ce n'est pas le cas ici, et on se rapproche davantage des productions de ce bon vieux Herbert (sous pseudo Dr Rockit notamment) que d'un Budda Bar guimauvé.

L'influence du mythique anglais, parlons-en. Elle crève les tympans tellement la musique du trio étonne : entre rythmiques house, expérimentations délicates (Beats like birds) et teintes jazzy. Pour ne rien gâcher, ce bel ensemble est soupoudré çà et là de la voix d'Antje Seifhart qui n'est pas sans rappeler celle de Dani Siciliano, ni plus ni moins.

Speed emotions est subtilement varié mais on a un peu l'impression que la même thématique est retravaillé selon différents genres. Aucun effet de répétition rassurez-vous, juste la sensation d'un disque homogène mais diversifié. Downtempo atmosphérique (Blue days), ambient tendance bossa-nova (The harder they come), house charnelle et pop mélodique (Ttttictictac) se croisent ainsi sur cet album coloré, réchauffant l'esprit en cette froide saison.

Enfin la présence d'instruments tels que le violon, le hautbois, ou le piano ajoute une touche authentique imparable.

Facile d'accès, léger et donc chaleureux, ce disque évoque le sentiment de bien-être que l'on peut avoir en étant étendu dans les herbes hautes à la belle saison. Reste à savoir maintenant s'il passera l'épreuve du temps... Ca c'est une autre histoire dont on se moque éperdument à l'écoute de cette petite merveille.

Chroniqué par Fabien
le 05/01/2008

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 27/04 - Chronique
Filastine - Drapetomania
jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters