Accueil | dMute

Efdemin

: Efdemin



sortie : 2007
label : Dial Records
style : Deep House Minimale

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Knocking At The Grand
2/ Lohn & Brot
3/ Le Ratafia
4/ Acid Bells (Album Version)
5/ Back To School
6/ Stately, Yes.
7/ Further Back
8/ Salix Alba
9/ April Fools
10/ Bergwein

Il est des labels dont on est sûr qu'ils sont un gage de qualité. Dial fait partie de ceux-là et chacune de ses sorties est un mini-évènement pour tout amateur de deep house et plus généralement de musique atmosphérique. Après Lawrence et Pantha du Prince, attardons-nous aujourd'hui sur Efdemin et son premier album intitulé... Efdemin.

De house vocalisée et sur-gavée de nappes à la Luomo, il n'est point question ici. La démarche de Philip Sollman s'inscrit plus dans un minimalisme hypnotique avec basses rondes (Further back, April fools) et rythmiques sèches en pagaille. Pourtant lorsque le son devient trop aride, l'allemand réussit toujours à placer une vague de clavier (La ratafia), un sample de voix discret (Stately, yes) pour humaniser le tout et finir par lui donner une étrange saveur intemporelle. April Fools l'illustre parfaitement : entre extraits de chants ethniques arrachés au passé et musique robotique hautement futuriste, Efdemin semble trouver un point d'équilibre dans le présent et parvient ainsi à figer le temps.

Tout l'album agit ainsi comme un trou noir, où temps et espace ne sont plus. La redondance de beats fins, de douces mélodies, entraine alors l'auditeur dans un typhon onirique, duquel il ne peut s'extirper que lorsque la musique s'arrête.

A la manière d'un glacial vent d'hiver traversant une ville abandonnée, le son Efdemin a aussi quelque chose d'engourdissant. Sur Salix Alba, on se remémore même avec plaisir les souvenirs givrés de Norken sur Our memories of winter.

Au total dix pistes de house ennivrante, résolument mentale et tellement classieuse. Bref encore une pépite à mettre au compte du label allemand qui ne se trompe décidément jamais.

Chroniqué par Fabien
le 28/10/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Carry on, pretend we're not in the room
(2008)
Curle recordings
Deep House



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters