Accueil | dMute

Outlines

: Our Lives Are Too Short



sortie : 2007
label : Sonar Kollektiv
style : Hip-Hop / Electro / Nu-Soul

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Intro
02/ Show Me feat. Beat Assailant
03/ Our Lives Are Too Short
04/ Now That I’m Free feat. RZA
05/ Hold On
06/ Listen To The Drums [Clignancourt Edit]
07/ Back To 1984 (interlude)
08/ Too Much To Ask feat. Abd al Malik
09/ Just A L

Si tout l'été musical n'avait été ébloui par qui vous savez (si, si, les deux gus en noir qui font joujou avec un crucifix…), on aurait sûrement vu naître un autre buzz made in France, moins tapageur probablement, mais tout aussi mérité, si ce n'est plus…

Intéressons-nous donc à ces outsiders de choix. Outlines est un trio originaire de Strasbourg, repéré il y a quelques étés par le sieur Gilles Peterson, soutenus et joués par Laurent Garnier, et signés dans la foulée chez les allemands de Sonar Kollektiv, rien que ça. Après avoir égrené sous forme de singles deux moments forts de l'album à venir, voici donc venu le temps du long format.

Sortait donc cet été cette savoureuse galette qu'est Our Lives Are Too Short, sa fournée de tubes et de prestigieux featurings (Beat Assaillant, Abd Al Malik, la légende RZA et Dj Mehdi, ici remixé).

Proche du voisin germanique de par la chapelle et la géographie, la musique d'Outlines tend plus volontiers vers des références anglo-saxones, donnant dans ce que l'on pourrait qualifier de nu-soul (le terme est affreux, je vous le concède). Comprenez un habile pot-pourri de soul, donc, de hip-hop et d'électro, faisant la part belle aux voix, chantées ou rappées. La production impeccable est un des atouts majeurs de cet album, avec un mixage très "bright" et dynamique. Les beats, comme on était en droit de l'attendre, sont syncopés à souhait, et forment avec les furieuses basses funky une assise puissante et prédominante. Plus en retrait, les samples, de piano le plus souvent, sont cuttés et pitchés dans la plus grande et ingénieuse tradition du hip-hop, emportant cœurs et estomacs dans le sillage de la rythmique.

Prenant donc. Oui mais classieux aussi. Et frais, à l'image des excellents Now That I Am Free, avec RZA, Listen to the Drums ou Matter of Time. Mais il serait injuste de mettre en avant certains titres, tant cet album est homogène. Il y a beaucoup d'idées, peu de fautes de goût, et à vrai dire les featurings, imposants sur le papier et plutôt réussis, en deviennent presque facultatifs, devant la force créative et l'identité du jeune trio.

Alors me direz-vous, ça en fait un paquet, de compliments, non ? Certes, mais il y a plusieurs raisons à cela. D'abord, et j'espère que vous le constaterez vous-même (je vous y invite expressément), ce disque est jubilatoire d'un bout à l'autre, et le charme ne s'estompe pas au bout d'une dizaine d'écoutes, bien au contraire. Ensuite, au regard de cette incroyable collection de perles, il y a fort à parier que nos alsaciens en ont encore pas mal sous le coude. Prometteurs, comme on dit dans le jargon…


Chroniqué par Rafiralfiro
le 20/10/2007

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters