Accueil | dMute

Deni Shaïn

: Défrastructure



sortie : 2007
label : Cryptophyte Prod.
style : Electro-Funk

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Substance Funk part 1
02/ Substance Funk part 2
03/ Méli=hummm
04/ Magoustica
05/ Fantadiskette

La matière première qui a permis la confection de ce Défrastructure - premier 5 titres de Deni Shaïn sorti chez les bizontins de Cryptophyte Prod. - émane essentiellement d'une confrontation provoquée, un rendez-vous de cordes, de cuivres et de voix. L'objet artistique définitif est lui le fruit d'un réagencement suivant un canevas - et quelques scratchs - à haute teneur émotionnelle. Une méthode de travail toute particulière basée sur l'affectif qui n'est pas sans rappeler le travail d'artistes bidouilleurs comme The Herbaliser époque Blow Your Headphones (les Substance Funk Part 1 et 2 sont de ce niveau là).

En butinant ce que la musique organique peut produire de plus persuasif, Deni Shaïn fait son miel parmi les plus composites et sucrés qui soient (la voix de Marion Rampal sur Meli=Hummm qui oscille entre onomatopées hindi à la Sheila Chandra et vocalises improvisées ). Mais on se tromperait franchement en casant l'électron libre Shaïn sous l'étendard "pro-Ninja Tunes", étiquette de complaisance quelque peu castratrice.

Au-delà de toute tentative de référencement, on sent la fibre nomade plus prégnante chez lui. Un paysagiste itinérant et glaneur qui aurait su ramener de ces voyages (en Afrique notamment, très présente sur cet Ep) des images musicales prises à la volée, au gré de rencontres faites loin des sentiers battus. Dans la seule optique de les dévoiler sous un jour nouveau, et nous montrer à quel point on a sans doute eu tort de les croire si familières, prenant alors le risque de passer à côté.

Sous l'impulsion de ce guide attentif, on se retrouve ainsi embarqué dans d'ensorcelants entrelacs de sonorités - basse funk, clarinette stridente, chants griots - toutes plus suaves et apaisantes les unes que les autres (le final Fantasdiskette remportant la palme). Et on a aucun mal à imaginer la ribambelle de musiciens rassemblés là par Deni Shaïn , s'interpeler, se croiser et sans plus de mots qu'il n'en faut, assister aux prémices d'une naissance. Une expérience entière et positive en somme.

Chroniqué par Yvan
le 18/10/2007

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 27/04 - Chronique
Filastine - Drapetomania
jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters