Accueil | dMute

Jean-Jacques Perrey et Luke Vibert

: Moog Acid



sortie : 2007
label : Lo Recordings
style : Electro / Acid

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Intro
2/ Schwing
3/ Analog Generique
4/ Dream 106
5/ Frere Jacques
6/ JJPLVDNB
7/ Ye Olde Beatbox
8/ Vision For The Future
9/ Messy Hop
10/ White Knight (Black In The Day)
11/ You Moog Me

Moog Acid...ou quand deux acteurs majeurs de l'histoire de la musique électronique se rencontrent le temps d'un disque. Allons-y pour les présentations. A ma droite Jean-Jacques Perrey, compositeur français né en 1929 et pionnier de l'échantillonage ou "sampling" (sur bande magnétique). Il est aussi celui qui a fait populariser la musique électronique en sortant le tube PopCorn en 1969, en collaboration avec Gerhson Kingsley.
A ma gauche, Luke Vibert, producteur anglais ultra prolifique faisant partie des noms qui comptent en électronique moderne et auquel on associe souvent ceux d'Aphex Twin, Squarepusher ou encore µ-Ziq... ça vous classe un homme tout de suite.

Ce qu'ils ont en commun ? Beaucoup plus de choses qu'il n'y parait. Les deux sont tout d'abord des génies de leur temps, des figures de proue de leurs époques musicales. Leur créativité et leur imagination ont largement fait avancer le mouvement techno/électro de manière générale et surtout, ce sont deux as du sampling. Deux chercheurs d'or et architectes sonores qui découpent et collent aussi vite et bien qu'un japonais taillerait un poisson.

Le résultat de cette collaboration ? Sans grande surprise, un disque ludique, enjoué, enfantin (JJPLLVDNB), naïf. On retrouve bien entendu de nombreux samples, associés à des rythmiques down-mid/tempo. La patte Vibert se fait d'ailleurs clairement ressentir au niveau du beat, qui n'est pas sans rappeler son projet Wagon Christ. Cela donne un résultat acidulé, plutôt agréable d'écoute mais dont on peine à trouver l'intérêt. De bons morceaux (Swing, Analog Generique, White Knight) mais pas de chefs d'oeuvre, on était en droit d'attendre plus de ces deux monstres sacrés des musiques modernes.

Au final Moog Acid se révèle décevant, le tout ressemblant beaucoup trop aux productions "ordinaires" de Luke Vibert.

Chroniqué par Fabien
le 13/10/2007

Partager cet article :





1 commentaire
http://cutkiwi.com
par cutkiwi (le 14/02/2008)
Formidable! Thanks to L.Vibert & JJ Perrey for this great job & cinematic trip!
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters