Accueil | dMute

Múm

: Go Go Smear The Poison Ivy



sortie : 2007
label : Fat Cat
style : Electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Blessed Brambles
02/ A Little Bit, Sometimes
03/ They Made Frogs Smoke 'Til They Exploded
04/ These Eyes Are Berries
05/ Moon Pulls
06/ Marmalade Fires
07/ Rhuubarbidoo
08/ Dancing Behind My Eyelids
09/ School Song Misfortune
10/ I Was Her

Múm a donc survécu une seconde fois. Le départ de la dernière des Valtýsdóttir n’a pas empêché Gunnar et Örvar de poursuivre l’aventure. Trois ans après Summer Make Good, ils signent Go Go Smear The Poison Ivy, une nouvelle fois chez Fat Cat.

Toujours aussi ludique, l’electronica des Islandais conserve une instrumentation en équilibre entre blips, beats, click’n’cut, mélodica, concertina, accordéon, cloches et autres jouets. Múm, ou l’electronica expliquée aux enfants. Toujours aussi bien troussées, les partitions témoignent d’une fidélité à ce qui a fait la fortune du groupe. Ce n’est donc pas de ce côté-ci qu’il faut regarder pour comprendre en quoi Go Go Smear The Poison Ivy se détache de leur discographie.
Pas de changement de registre, donc, mais plus certainement un infléchissement du rythme, des influences, des variations d’ambiance. Il est probable que Múm mue. Sont finis les doux murmures envoûtants de Kristin Anna et les lignes vocales si fragiles qui faisaient le charme des précédents albums.

L’heure est aujourd’hui au chant, et le tournant pop qui l’accompagne peut surprendre : Blessed Brambles annonce d’ailleurs très vite la couleur. Plus à cheval que jamais entre electronica et poptronica, le dernier Múm relaye loin derrière lui les élans contemplatifs et l’intimisme des débuts pour des rythmiques plus soutenues et plus dansantes. They Made Frogs Smoke 'Til They Exploded et Dancing Behind My Eyelids en sont les meilleures illustrations.
C’est en tout cas avec le même talent, cet humour et ce décalage permanent qu'ils signent un quatrième album de haut rang.




Chroniqué par Igor
le 26/09/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Peel Session
(2006)
Fat Cat
electronica / musique instrumentale
Summer Make Good
(2004)
Fat Cat
Electronica/Clicks'n cut à l'islandaise
Finally We Are No One
(2002)
Fat Cat
Electronica / click'n'cut



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters