Accueil | dMute

Amiina

: Kurr



sortie : 2007
label : Ever Records
style : Pop instrumentale / Musique de chambre

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Sogg
02/ Rugla
03/ Glámur
04/ Seoul
05/ Lúpína
06/ Hilli
07/ Sexfaldur
08/ Kolapot
09/ Saga
10/ Lóri
11/ Bláfeldur
12/ Boga

Après deux années d’attente, une longue tournée et un passage en studio interminable, Amiina sort un premier album digne de ce nom. AnimaminA
et Seoul, respectivement sortis en 2005 et 2006 étaient deux EP aussi alléchants que frustrants. . Quelques titres à peine, donnés à écouter ici et là, comme si les quatre petits bouts de femme de Reykjavík cherchaient sciemment à nous affamer.

Avec Kurr, elles nous offrent douze titres et près d’une heure de musique. Quel luxe ! Entre ces premiers Ep et Kurr, on peut déjà noter une progression : Edda Rún Ólafsdóttir, Hildur Ársælsdóttir, María Huld Markan Sigfúsdóttir et Sólrún Sumarlidadóttir ont gagné en maturité et ont coupé le cordon ombilical : Sigur Rós est désormais loin, même si l’envolée finale de Glámur ne fait pas illusion. Leur musique s’installe délicatement dans les steppes islandaises, oscillant toujours avec la précision de l’orfèvre entre la musique de chambre d’un quatuor à cordes classique, et la douce folie de celles qui côtoient Múm, Mugison et autres locaux.

Chaque pièce est taillée dans une pierre précieuse, chaque titre est un écrin, chaque phrase est travaillée dans une texture qui devient signature. Amiina poursuit son voyage introspectif non sans surprendre, par moments, l’auditeur averti. Ainsi Lóri témoigne d’une rythmique et d’une instrumentation hors norme lorsque l’on connaît le minimalisme d’Amiina : clavecin, accordéon et tambour viennent donner la réplique aux traditionnels violons et violoncelles. Avec Lóri , Rugla est la petite perle de Kurr - et l’un des rares titres sur lequel des voix religieuses s’envolent, avec Hilli et Kolapot. Mais l’essentiel, et la seule exégèse possible, est peut-être dans le nom: Kurr, en islandais, désigne le son que produisent les oiseaux.

Chroniqué par Igor
le 03/08/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
AnimaminA
(2005)
The Worker's Institute
Electronica instrumentale / expérimentale



1 commentaire

par marc-antoine (le 09/08/2007)
très bon, qu'importe les références citées ici ou là, l'essentiel est que ce cd est à conseiller.
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters