Accueil | dMute

Apparat

: Walls



sortie : 2007
label : Shitkatapult
style : Electro-pop Atmosphérique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Not a number
02/ Hailin from the edge
03/ Useless information
04/ Limelight
05/ Holdon
06/ Fractales, Pt.1
07/ Fractales, Pt.2
08/ Birds
09/ Arcadia
10/ You don't know me
11/ Headup
12/ Over and over
13/ Like porcelain

Le nom d’Apparat est souvent associé à celui d’Ellen Allien, suite à leur album commun Orchestra of Bubbles. Une belle réussite qui n’a pourtant pas desservi la carrière solo du leader allemand de Shitkatapult. Ce tout nouveau Walls pourrait bien être l’élément perturbateur dans la vie de Sascha Ring.

Bien loin de Duplex (2004) ou du récent EP Berlin, Montreal, Tel Aviv ce nouvel opus marque un changement de cap du navire allemand. Plus accessibles, les titres chavirent plutôt vers une pop électronique, délaissant quelque peu les origines IDM de l’artiste. On retrouve quand même des glitchs caractéristiques des origines de l’allemand, mais intégrés aux pianos et nappes électroniques.

Dès l’ouverture et le magnifique Not a number, l’esprit est subjugué par la beauté des sons. La résonnance tubulaire des vibraphones confère à cette composition une atmosphère céleste qu’aucun être humain ne voudrait déranger, et que seul Château Flight a pu atteindre par le passé. Les ondes créées par le frottement des cordes de violons et violoncelles animent tout l’album et valorisent chaque morceau. Prenons l’exemple de Useless information qui s’avère paradoxalement être une information très utile pour saisir l’esprit de l’album. Ce titre se préserve des agressions extérieures grâce à une enveloppe brumeuse soporifique. Irréprochable.

Certains titres sont encensés par la voix du créateur Sascha Ring. Fait rare dans la sphère électronique, le Dj prend lui-même le micro pour un résultat plutôt réussi, qui rappellera sans doute à certains, Tom York, le leader charismatique de Radiohead. On pourra même retrouver la simplicité de Coldplay sur Headup. Fractales divisé en deux parties marque l’unité de l’album. Les montées électroniques accompagnent la pop créatives d’Apparat, s’apparentant presque à la récente signature de Ninja Tune Yppah. Le voyage musical proposé par Apparat permet d’explorer les styles.

Du rock de Hailin from the edge à la pop de Headup en passant par le quasi ambient de l’excellent You don’t know me, le patron de Shitkatapult mélange les genres. Sans être révolutionnaire, Walls demeure un excellent album d’électro-pop. Légers, assurés, imperturbables… Les sons sont comme portés par une mélodie régulière et jouent avec nos sensations, nos émotions. A apprécier au calme, pour soulager l’esprit de la violence du monde qui nous entoure.



Chroniqué par Camille
le 18/07/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#3 Apparavchehirliat - Le monde brille pour tout le noise (44 soleils Version)
Krieg Und Frieden (Music For Theatre)
(2013)
Mute Records
Score / Electronica
Things to be frickled
(2008)
Shitkatapult
Electro
Arcadia EP
(2008)
Infiné
Techno-pop
Reportage
(01/10/2006)
@ Géode
Berlin, Montreal, Tel Aviv
(2006)
Shitkatapult
Electro-tech
Can't computerize it EP
(2004)
BPitch Control
Electro-tech / Electro hip-hop
Tttrial And Eror
(2002)
Shitkatapult
Electronica/IDM
Duplex
(2003)
Shitkatapult
Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters