Accueil | dMute

Charlotte Gainsbourg

: 5:55



sortie : 2006
label : Because Music
style : Ambient Pop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ 5-55
02/ AF607105
03/ The Operation
04/ Tel que tu es
05/ The Songs That We Sing
06/ Beauty Mark
07/ Little Monsters
08/ Jamais
09/ Night-Time Intermission
10/ Everything I Cannot See
11/ Morning Song

Charlotte Gainsbourg et la musique, c'est comme de nombreuses histoires de famille: une histoire compliquée. Sans avoir écouté l’album, on est entre deux eaux : perplexité devant un enième transfuge du cinéma à la musique, agacement devant un battage médiatique hors normes, et admiration devant l’équipe de choc réunie autour d’elle. Une question vient sans qu’on le veuille : Nigel Godrich, Air, Neil Hannon, Jarvis Cocker, forment-ils cet incroyable casting pour les qualités intrinsèques de Charlotte Gainsbourg ou pour ce qu’elle peut leur évoquer ?

Et puis on écoute. On réécoute, pour être sûr. Mais on ne l’est jamais véritablement. Difficile de parler de 5:55. Comme si l’on n’avait pas le droit d’apprécier sa compagnie. Et puis, après tout, qu’importe ? Ne tombons pas dans le faux procès et allons-y. Les mélodies de Air sont ciselées sur mesure, la plume de Cocker à la hauteur de sa réputation, l’art du murmure implacablement maîtrisé par une Gainsbourg qui est allée à bonne école. 5:55 nous bluffe ; ça y est, c’est dit.

Maintenant, on peut passer à autre chose, au niveau de lecture qui nous intéresse. Si l’efficacité de cette production est indéniable, si la voix masquée de Gainsbourg se pose à merveille sur les compositions du duo versaillais, si celle-ci nous surprend à chanter véritablement, à gorge presque déployée (Everything I Cannot See), reste que quelque chose ne tourne pas rond. En bouche, comme un goût étrange se maintient : celui du surfait. Il n’y a pas assez de place dans ces onze titres pour laisser transpirer les faiblesses de Gainsbourg. En faire moins, ça aurait été courir le risque de ne rien faire. Dilemme insoluble?

Chroniqué par Igor
le 09/07/2007

Partager cet article :





1 commentaire

par Clast (le 11/07/2007)
Chronique juste parfaitement sentie... Je suis 100 % d'accord.
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters