Accueil | dMute

Landscape

: With A Little Help Of My Friends



sortie : 2007
label : Square Dogs
style : Pop-folk / Post-rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Lost In Translation
02/ Slow Down
03/ Parenthèse
04/ Someone Else
05/ I Wish
06/ Born Wild
07/ Run Away
08/ L'heure d'à Côté
09/ Someday

Un titre bien humble pour un groupe qui pourrait revendiquer de réelles prétentions. Un titre honnête ceci dit, Landscape étant un collectif à géométrie variable centré autour de Guillaume de Chirac. Quelques noms, pas des moindres, gravitent autour : Arman Méliès, Syd Matters, Nicolas Leroux (Overhead) et Benoit Guivarch (Carp). Sébastien Schuller n’est plus mentionné dans le line-up mouvant de Landscape, mais y a collaboré jusqu’il y a peu.

With A Little Help Of My Friends, sortit chez Square Dogs, étonne par le recul qu’a su prendre son mentor face à ses influences. Si celui-ci continue à citer à l’envi les productions de Constellation, à ériger en modèle la veine post-rock, ses nouvelles compositions sont nettement plus pop. Il n’y a qu’à voir la part belle consacrée aux lignes vocales : cinq chanteurs prêtent leur voix.
De tendres mélodies, délicatement habillées d’arpèges (piano et guitares) en invitations à la contemplation, le second album de Landscape est une réussite.

Le collectif est riche de timbres envoûtants : il n’est qu’à écouter le magnifique Born Wild de Nicolas Leroux ou L’heure d’à Côté, très beau texte d’Arman Méliès en lévitation sur un trombone. Chacun apporte sa touche, sa patte et le tout fonctionne dans une cohérence remarquable. Toujours aussi aérien, le langage de Landscape trouve une résonance naturelle en nous.

Alors que l’on navigue aveuglement entre la pop folk et le rock avant-gardiste, on croise ici l’echo d’un Neil Hannon (Someone Else), on s’imagine une flânerie amoureuse (Lost In Translation), et baigne dans l’univers brumeux d’un port dans lequel on resterait en perpétuelle partance (Run Away). Cet album est un paysage permanent, un voyage chez un Guillaume de Chirac fascinant.

Rêve éveillé, carte sonore que l’on parcourt les yeux fermés, With A Little Help Of My Friends est un disque entre amis qui ne connaît pas la fausse note.


Chroniqué par Igor
le 05/07/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
One
(2006)
Square Dogs
Post-rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 27/04 - Chronique
Filastine - Drapetomania
jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters