Accueil | dMute

Sigur Rós

: Music For Split Sides / Ba Ba Ti Ki Di Do (EP)



sortie : 2004
label : Geffen
style : Ambient Pop / Click'n'cut / Expérimental

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Ba Ba
02/ Ti Ki
03/ Di Do

En octobre 2003, Sigur Rós et Radiohead participent ensemble au projet de danse contemporaine Split Sides ; pendant que les musiciens jouent, les danseurs de Merce Cunningham improvisent leurs mouvements. Les trois morceaux joués par Sigur Rós furent intégrés à l'EP Music For Split Sides qui parut en mars 2004. Un titre n’a rarement autant parlé qu’ici. A cela, les Islandais ont ajouté un sous-titre qu’il est bon de relever : 20 minutes Of New Music. Véritable programme, imposant défi, ambition démesurée peut-être. À celui-ci s’ajoute le nom Ba Ba Ti Ki Di Do, possible traduction en volenska - la langue de Sigur Rós – d’on ne sait quoi. Mais aussi seules syllabes audibles prononcées durant ces vingt minutes, et nom successif des trois mouvements de l’enregistrement.

Ba Ba Ti Ki Di Do, jeu sur la répétition d’une boucle minimale, respiration courte et hachée, mais aussi perte de sens. Pourtant, ce que livre ici la bande à Birgisson fait plus que sens dans leur discographie. Manifeste éphémère, cet EP ne propose pas 3 titres distincts mais bien 3 mouvements d’un seul et grand tout. Retour sur une esthétique post-rock avec laquelle Sigur Ros a, nous le savions, quelques accointances. Un post-rock plus loin que jamais du rock, de ses guitares et de son héritage. Nous flirtons davantage avec la musique répétitive d’un Steve Reich, perpétuelle réflexion sur elle-même, crispation sur le thème. Version électronique, bien sûr.

Les seules voix qui se font entendre sont une distorsion des samples de celle de Merce Cunningham faisant répéter ses danseurs. De mots en onomatopées, passés au crible de l’informatique et de l’électronique : Sigur Rós déshumanise le chant. Rien à voir avec le lyrisme habituel de Birgisson. Boucles répétées à l’infini, cliquetis en tout genre, instruments créés sur mesure pour l’occasion, avec des chaussons de danse par exemple, le génie et le folklore des Islandais sont au rendez-vous. Music For Split Sides n’est pas une introduction possible à Sigur Rós, mais au contraire, une confirmation.

Chroniqué par Igor
le 05/06/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Með Suð í Eyrum Við Spilum Endalaust
(2008)
EMI
Post-rock / Ambient
Hvarf/Heim
(2007)
EMI
Post-rock atmosphérique
Takk...
(2005)
EMI
post-rock/experimental/ambient pop
( )
(2002)
Fat Cat
Post-rock
Von
(1997)
Bad Taste
Post-rock
Agaetis Byrjun
(2001)
Bad Taste
Post-rock



1 commentaire
http://vonlenska.over-blog.com/
par Vonlenska, paroles et traductions des textes de Sigur Rós (le 12/09/2007)
Un EP très étonnant, parfois à la limite de l'audible par ses passages de musique "distordue", mais toujours intéressant dans la composition.
Sigur Rós sait surprendre son public, les danseur de la troupe de danse Merce Cunningham ont dû être surpris de l'accompagnement musical qui leur a été offert, mais le spectacle en lui-même vaut le détour, la participation de Radiohead y contribuant également.
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 27/04 - Chronique
Filastine - Drapetomania
jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters