Accueil | dMute

Poborsk

: Droïd Topiary Frame



sortie : 2007
label : Tsuku Boshi
style : Electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Stareo_cyqh
02/ Lonleftrite
03/ Bouncing Sphagnumbirds
04/ Gastrk
05/ Winterrr
06/ Droïd Topiary Frame
07/ Metallic Curve
08/ Going Down

Pour sa seconde sortie, le tout jeune label Tsuku Boshi poursuit son travail de défrichage de nouveaux talents dans la jungle foisonnante de l’electronica et de l’électronique expérimentale. Là où (maéko) signait un recueil chargé d’émotions palpables, de sensibilité à fleur de peau grâce à un savant amalgame d’électronique et d’organique, Poborsk s’attache, lui, à dissoudre ces considérations dans un bain d’acide jusqu’à ne garder qu’un squelette, une ossature minimale pour boucles éparses et rythmes cathartiques.

Peu d’informations sur ce jeune Marseillais transparaissent, même après lecture du dossier de presse. « La musique parlera pour lui » se plait on à penser : un goût certain pour le hip hop (à chercher certainement plus du côté d’Anti Pop Consortium que de Dr Dre), une intarissable soif de traitement sonore comme prémisses de toute création, un refus de l’éloquence musicale au profit d’une complexité torturée. Tout semble ici comme pris de vitesse, les beats s’emballent dans leur bulle de verre sans autre moyen de s’échapper. Electronica doucereuse et suave par son fond (qualité du travail acoustique), geyser de constructions chaotiques dans sa forme (refus et déconstruction mélodique), la musique de Poborsk se joue des compromis en incarnant le plus parfait d’entre eux : l’attraction-répulsion, magnifiées par de subtiles juxtapositions, contradictions.

Poborsk dérange, agace, surprend, ses titres sont des édifices émergeant au bord de l’abime, sans cesse en équilibre précaire. Violent par son refus du conformisme, inclassable par la largeur du spectre de ses influences, Poborsk se plait à défaire une sombre idée de l’electronica ayant son assise dans l’esprit de l’auditeur. Désordre instinctif, vice du grésillement et de la distorsion, contrepied forcément excessif, Poborsk va décrasser vos schèmes musicaux, avec ou sans votre consentement. Vous êtes prévenus.

N.B.: cet album sortira en vynile en tirage limité à 500 exemplaires ...

Chroniqué par Oropher
le 24/04/2007

Partager cet article :





1 commentaire

par wonkie (le 27/04/2007)
bien bel article!
je vous conseille d'aller à la peche aux mp3

www.plastiqpassion.com
www.tsukuboshi.com
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters