Accueil | dMute

Yppah

: You Are Beautiful at All Times



sortie : 2006
label : Ninja Tune
style : Trip-hop / Electro-Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Ending With You
02/ I'll Hit The Breaks
03/ Again With Subtitles
04/ The Subtleties That Count
05/ We Aim
06/ What's The Matter?
07/ In Two, The Weakly
08/ Almost In That Category
09/ Good Like That
10/ Cannot See Straight
11/ It's Not Th

Fort d'un parcours musical sinueux, Joe Corrales a décidé de tremper son rock dans l'electro. Avec You are beautiful at all times, ce Texan nourri au blues n'est certes pas le premier à prôner le mélange des genres. D'ailleurs en reste-t-il, des genres ? Quoi qu'il en soit, fidèle à une certaine image de son écurie Ninja Tune, Yppah s'essaie à l'exercice du métissage et s'en tire honorablement.


Avec Hit the breaks, il se contente plus ou moins d'envoyer un orchestre de rock en orbite géostationnaire : perchées sur leur météore, guitare, basse et batterie se perdent dans les nappes et s'essaient pour finir au breakbeat. Plus convaincant sur What's the matter ou Good like that, Corrales s'illustre par ses compositions mouvantes, qui jouent habilement des changements rythmiques et mélodiques. Mais c'est surtout dans les lentes balades qu'il parvient à toucher son auditeur, lorsqu'il laisse son âme de musicien folk tomber goutte à goutte dans les machines, comme dans le magnifique Longtime, empreint d'une belle mélancolie country.


Ainsi, si son parti pris esthétique lui fait subir quelques embardées dans le poncif, dans le clin d'oeil appuyé à Cliff Martinez ou Boards of Canada, Yppah n'en propose pas moins une écriture originale, qui ne demande qu'à s'affirmer.




Chroniqué par Hayaji
le 04/04/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
They know what ghost know
(2009)
Ninja Tune
Electro/Rock



2 commentaires

par romain (le 14/06/2008)
Je trouve justement que la basse et la batterie apportent un truc supplémentaire par rapport aux autres artistes du genre. Le nouvel album a l'air encore mieux.

par camille (le 11/04/2007)
Le problème avec ce 1er album d'Yppah, c'est la basse! Beaucoup trop lourde et trop répétitive. Ce n'est peut-être pas choquant pour les premières écoutes, mais à force...on fait une fixation dessus!
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters