Accueil | dMute

Of Montreal

: Hissing Fauna, Are You The Destroyer?



sortie : 2007
label : Polyvinyl Record Company
style : Disco-pop psychédélique

achat/téléchargement

Tracklist :
01. Suffer For Fashion
02. Sink The Seine
03. Cato As A Pun
04. Heimdalsgate Like A Promethean Curse
05. Gronlandic Edit
06. A Sentence Of Sorts In Kongsvinger
07. The Past Is A Grotesque Animal
08. Bunny Ain't No Kind Of Rider
09

En ces temps où une grande partie de  la presse spécialisée adoube à peu près sans discernement le moindre groupe provenant du Canada, faire de la pop et s’appeler "Of Montreal", pourrait tenir du clin d’œil malicieux, surtout  lorsqu’on ne vient pas du pays des caribous mais d’Athens, Georgie, aux Etats-Unis. Sauf que. Kevin Barnes, derrière Of Montreal, n’est pas un nouveau venu sur la scène encombrée de la pop indé. L’Américain, issu du vénérable collectif Elephant Six (Neutral Milk Hotel, The Olivia Tremor Control…) a déjà dix albums à son actif, dont le dernier peut concourir sans souci dans la catégorie « album  le plus immédiatement euphorisant de ce début d’année ».

Pour avoir déjà fréquenté le groupe le temps de deux albums (Satanic Panic In The Attic et The Sunlandic Twins), on aurait été surpris que notre surdoué troque sa pop psychédélique pour un lyrisme tire-larmes. Ce nouveau disque ne déroge pas à la règle. Le langage musical demeure coloré et catchy, mais la teinte est plus sombrement autobiographique. Les morceaux ont en effet pris corps dans une période difficile de la vie de Kevin Barnes (une rupture sentimentale qui l’a conduit à la dépression ; mais pour la petite histoire, le couple s’est rabiboché).
  Claviers analogiques à gogo, lignes de basses tourbillonnantes, samples viciés, falsetto délirant, Kevin Barnes nous ressort le grand jeu des mélodies vibrionnantes, des chœurs dérangés, des gimmicks planqués. Avec cependant un son plus électronique : boîtes à rythmes cheesy, bruitages étranges, Of Montreal s’éloigne un peu plus encore avec ce disque des Kinks/Beatles, et fait selon nous mieux que les Flaming Lips dans un registre proche.


  De l’introductif Suffer For Fashion, qui nous propulse instantanément sous la boule à facette, au culminant The Past is a grotesque animal (vertige de tension contenue), Of Montreal réussit sur ce disque une véritable synergie des courants de la musique moderne, pour une disco-pop-funk-electro-psychédélique à la fois urgente et longue en bouche, qui déploie avec aisance hymnes dansants et moments plus tempérés. Et toujours ce talent pour  des  mélodies pop infectées d’arrangements délirants qui s’impose au fil des écoutes avec évidence. 
Un des disques qui marqueront définitivement cette année 2007.

Chroniqué par Imogen
le 18/03/2007

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters