Accueil | dMute

Sincabeza

: Edit sur passage avant fin ou montée d'instrument



sortie : 2007
label : Distile Records
style : Rock Instumental

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Suvre ma bête
02/ Dimanchemartin
03/ 04
04/ …ni les équations
05/ Sirosport
06/ Bandit manchot
07/ Non, rien
08/ Waar het om gaat

En sortant son deuxième album, Sincabeza aura à coup sûr choisi d'œuvrer pour une certaine idée de la musique. Complexes et tendus comme un piège, les morceaux qui composent Edit sur passage avant fin ou montée d'instrument halètent comme des sportifs, halètent comme des amants, emportés par l'effort, répétant la jouissance des mêmes gestes.

Musique sèche et sans artifices, Sincabeza tranche avec son époque tout en exprimant une volonté de retour à la simplicité du plus simple appareil : trio guitare / basse / batterie. Pas de chant, évidemment. Un rock sans préfixe, mais non sans idées. Musique sans artifices, mais qui gagnerait peut-être, à l'occasion, à en user. Non pour masquer des défauts — on a beau chercher, il n'y en a pas — dans la construction et l'exécution mais, disons-le ainsi, pour sublimer tel passage, souligner tel autre. Car, à jouer ainsi la sécheresse, Sincabeza risque de perdre l'attention de l'auditeur.

Or, il serait regrettable de manquer un seul instant de ce feu d'artifices - feu les artifices - qu'ouvre Sucre ma bête. Variation continue du tempo, riffs faussement simples et faussement complexes, break final qui casse la dynamique pour laisser l'espace libre au morceau suivant (schéma qu'inversera Bandit manchot en commençant par le désordre).

Souvent, c'est comme si Sincabeza scratchait ses propres riffs, s'amusait à creuser des sillons supplémentaires à même le disque. Micro-coupures dans la matière musicale (Dimanchemartin, …ni les équations), saccades, hésitations, pauses, reprises. Tout ce qu'on voudra pour échapper à la linéarité, le pire ennemi de ce disque qui n'en finit pas de rebondir, d'être là où on ne l'attend pas.

Sincabeza frappe fort, avec justesse et non sans humour. Du sirop pour rockers futés.

Chroniqué par Jérôme Orsoni
le 14/03/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Reportage
(04/04/07)
@ Klub



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters