Accueil | dMute

Amorph

: Handle With Care



sortie : 2006
label : en:peg digital
style : Electronica / IDM

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ petals
02/ shift
03/ lost
04/ handle with care
05/ pole
06/ rewired
07/ sansara
08/ frozen

Empathie avait ouvert une brèche ... Handle With Care enfonce le clou !!C'est pourtant sans tambour ni trompette que Lionel Raymaekers donne vie, courant 2006, à ce qui s'apparente aujourd'hui (et en toute objectivité) à une production majeure en terme d'electronica mélodique.

Quelques notes et du rythme : Voilà, en gros, la recette traditionnelle, maintes fois éprouvée, experimentée, voir rebattue. Mais ce n'est pas de la technique que vient la surprise. Non, cette fois-ci l'interêt ne vient de nulle part tant il est l'ensemble. Et cette agréable stupéfaction n'est rien d'autre que la belle musicalité de l'oeuvre, dans sa totalité, car imaginée puis créée comme vue du ciel.

Une vaste aquarelle sonore qui se parcourt les yeux clos, un divertissement d'architecte aux huit enluminures .. Quelque chose de solide dont le détail reste fragile.
La musicalité justement, c'est ce qui rend cette pièce electronique si proche de l'humain. Ce facteur imprécis mais ô combien précieux qui m'épargne régulièrement d'inutiles considérations du type "Encore un qui a vu la Lumière et s'est converti au Reaktorisme..."

Il est parfois hardu d'éviter les comparaisons mais si vous avez une affection toute particulière pour les artistes de l'excellent label américain n5md, ce disque n'aura aucun mal à vous envoûter. On y trouve de superbes compositions aériennes comme Petals ou Frozen, des instants plus sombres et rigides à l'image du fantômatique Shift, mais également des petites merveilles de pure mélancolie, à l'ésthetique musicale irréprochable, que sont Lost et Handle With Care.

Et lorsque l'écoute de l'album s'achève, on s'aperçoit qu'il n'est pas seulement question d'electronica mais aussi et surtout du travail de composition d'un musicien dont le désir n'a jamais été de priviliégier les formes sur le fond, mais de les placer sur un pied d'égalité afin qu'ils gravitent, sans se heurter, autour d'un central "chef d'orchestre" des sons et du groove : c'est-à-dire lui-même et logiquement, l'auditeur.

Les fabricants de cymbales vous expliquent que leurs produits possèdent une "note fondamentale", une sorte de référent dont tout se décline, un repère primordial qui donne le ton et indique l'origine, quelques en soient les déclinaisons. On souhaite vivement à Lionel Raymaekers de voir en Handle With Care sa note fondamentale. Et que les échos soient nombreux !!!



Chroniqué par Rafiralfiro
le 10/03/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Empathie
(2004)
Autoproduit
Electronica / IDM



1 commentaire
http://www.freshpoulp.net
par Pachouille (le 10/03/2007)
En effet, un superbe album que nous offre le père Amorph, artiste qu'avait repéré il y a belle lurette infratunes. Il a d'ailleurs participé aux 2 ans du webzine . Bref une superbe electronica encore plus accomplie que sur le précédent essai.
Bravo Lionel ;)
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters