Accueil | dMute

Molecule

: In Dub V1.0



sortie : 2007
label : Aktarus
style : Electro-dub

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Baby Girl feat. Zig Zag
02/ I Dedicate feat. Nemo
03/ Heat
04/ Convictions feat. Runigga
05/ Freestyle feat. Webbafied
06/ Freestyle - version
07/ Gazelle feat. Honeychild - extended
08/ Under Pressure feat. Soul J
09/ Horizons feat. Webb

Molecule avait déjà impressionné par la qualité de sa première démo, vitrine des envies de l’artiste. Après avoir sorti un opus hybride, Part of You, mélangeant hip-hop et downtempo de premier choix, il achève son vrai album étiqueté dub sur le label de référence, Sounds Around. Thierry Arnold, directeur artistique du label, créateur des compiles Dub excursion, a sélectionné les meilleurs titres avec l’artiste lui-même. Quinze titres absolument excellent, révélant le professionnalisme, l’originalité et l’ambition du projet Molécule.

Toujours minimale, à l’image des productions allemandes, aucun album ne ressemble à celui-là. Un coté traditionnel transparaît par la déclinaison de plusieurs versions du même riddim, un à un transcendés par la modernité avec laquelle Molecule conçoit. Les séquences sont ainsi à chaque fois réadaptées pour accueillir les voix des featuring en parfaite symbiose. De la voix de velour de Zig Zag, en passant par le roots de Nemo au toast étouffé de Runnigga, In Dub propose également la confrontation rare du dub et du hip hop.

C’est Webbafield, le freestyler américain et Soul J, mc canadien, qui ont la chance de pouvoir poser leurs flows sur les perles de Molecule. Le dub a, depuis ces dix dernières années, pu dépasser la barrière du puriste, l’amenant a des rencontres entre des styles alors inimaginables lors de son évolution. Il a toujours pu laisser une part d’interprétation à nous, amoureux de ce style toujours tangent à la mouvance underground. Le hip-hop avait déjà rencontré le dub plus d’une fois, mais cette fois, c’est Molecule qui peut se vanter d’avoir créé les bombes de cette réunion.

Les instrumentales, dans la lignée de Rhythm & Sound pour la forme, flirtent décemment avec la douceur des cérébrales infrabasses et des riddims à fleur de peau, sensible et parfaitement arrangés. Le privilège du coup de cœur revient à la conclusion No Easy feat. Nemo. Cette track est un hit, le titre qui, après treize claques, vous fout une volée qui donne un goût de reviens-y.

Beaucoup d’éloge, n’est-ce-pas ? Cet album le mérite et sera certainement un best de l’année pendant un bout de temps. Molecule peut rentrer allégrement dans la belle famille dub et – espérons – ne pas nous faire languir trop longtemps avant de nous présenter son nouveau projet. Juste le temps de digérer celui-là.

Chroniqué par Kiteklat
le 28/01/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Workshop
(2008)
Sounds Around
Electro-dub
Molecule in dub
(2006)
Aktarus
Electro-dub



1 commentaire
http://www.vertige-sonore.com
par JiHeF (le 31/03/2007)
Bête de son, bête de production : ce In Dub V1.0 est un véritable voyage musical. A tester pour tous les afficionados du dub
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters