Accueil | dMute

The Tape Vs RQM

: Autoreverse



sortie : 2005
label : Kitty-Yo
style : electronica / hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Canada
02/ Heaven
03/ Rainy Summer
04/ Hiphop Is Dead
05/ And You
06/ Lonely Planet Revisited
07/ Nuclear Sunset
08/ Minimal
09/ Allow
10/ Channel Zero
11/ All About Tapes
12/ Out

Autoreverse. 2005. A l'aube d'une nouvelle sortie, l'occasion de revenir sur cette production passée à la trappe. L'occasion aussi d'élargir le spectre en se penchant sur les collaborations multiples des deux protagonistes de cet album: The Tape & RQM.

The Tape
, tout d'abord, Robert Koch de son vrai nom, fondateur du label Hamton, producteur multicartes sous évalué et insomniaque notoire. Responsable de la bombe Fish qui avait tapé dans l'oreille de feu John Peel, beatmaker attitré de Jahcoozi (avec la sculpturale Sasha Perera qu'on a pu entendre en feat sur la track Silikon de Modeselektor) mais aussi d'Autodrive ou MMDC, "Robot" Koch a également un album solo à son actif : Perpetual Dubbing. Le berlinois n'en finit plus d'accumuler les projets dont Jahcoozi reste le fer de lance. Portée par la "black barbie" Sasha que l'on ne cesse de comparer à M.I.A. et complété par le bassiste Oren Gerlitz, le trio avait fait parlé de lui avec Pure Breed Mongrel en 2005. Eclectique, inclassable, alliant electro-dub, hip-hop, un grain de grime et une couleur downtempo, l'opus outre le charisme de Sasha révèlait surtout les talents de producteur de The Tape et son aptitude au décloisonemment. Nécessité sans doute sur une scène berlinoise mouvante qui cultive son minimalisme mais l'applique avec soin à une galerie partouzeuse de sous-genre.

RQM, n'y échappe pas non plus. MC brillant, maniant le spokenword avec aisance, le rapper new-yorkais d'origine polonaise (et desormais berlinois d'adoption) multiplie lui aussi les collaborations artistiques sur cette frange electro hip-hop investie par la scène de la capitale teutonne. Artisan actif du Al Haca Soundsystem, on a aussi pu le voir aux côtés de Tolcha (electro-dub minimal à la Sofa Surfers) mais aussi de Stereotyp ou de I-Wolf (des Sofa Surfers justement) et bien sûr aux côtés de Jahcoozi. RQM, formé à l'école new-yorkaise du spokenword alterne entre ce phrasé slam caractéristique et l'accroche live qui fait de lui un véritable MC, plus qu'un artefact il apporte la touche vocale qui réchauffe les productions minimalistes, parfois glaciales, qu'il accompagne.

The Tape Vs RQM, c'est donc RQM qui vient, comme à son habitude, désenclaver sur certaines tracks les productions electronica impeccables de Robot Koch afin de donner une couleur vocale à l'album. Autoreverse, retour donc en 2005, nez dans le catalogue du label Kitty-Yo.

12 tracks, peu de déchets, beaucoup de références immédiates et pourtant un ensemble cohérent fait du précieux alliage productions léchées/flow disséminé puisque seul un tiers de l'album est porté de bout en bout par RQM (Heaven, Hiphop is Dead, Nuclear Sunset, Allow). Le travail de The Tape est donc mis en avant, s'ouvrant sur le délicat Canada où bruits d'eau et guitare folk accompagne un tempo et une ambiance sonore qui ne sont pas sans rappeler Bonobo. De la même façon Lonely Planet Revisited rappelle Aim à nos bons souvenirs. Mais ne nous y trompons pas l'univers du beatmaker est riche, s'il fait appel à une imagerie musicale commune il ne tombe pas pour autant dans le déjà vu. Et si on ne peut s'empêcher de voir dans Channel Zero un fond de bac de Madlib ou dans All About Tapes une similitude certaine avec Four Tet, le flow de RQM impose une marque unique. Heaven offre ainsi à l'ex new-yorkais l'occasion de distiller les rimes sur une production quasi-nue tandis qu'Hiphop is Dead lui offre l'occasion de mettre un coup de pied dans la fourmillère hip-hop sur un groove tout aussi décharné. Seul Channel Zero permet une accelaration du flow et l'occasion de constater la capacité d'adaptation du MC sur un durcissement (relatif) du beat.

Mais l'album garde tout du long cette coloration gris/bleu, variant parfois en intensité et en chaleur. Pour ceux qui auront vu The Tape et RQM en concert, le résultat du travail en studio pourra paraitre pâle. Plus electronica, il est dépossédé de la présence de RQM en tant que réel maitre de cérémonie et fait la part belle à ses talents de narrateur. La scène au contraire décuple l'énergie des deux accolytes et offre également à The Tape la possibilité d'exprimer son background punk. Au final Autoreverse se veut un très bon album double face, ayant réussi à mêler productions minimalistes (dont l'excellent Minimal et l'electro dub And You) au flow blafard et multiforme de RQM. De réaliser une belle jonction electronica-hip-hop en quelque sorte.

2007. Deux ans après. Retour de nos protagonistes, trois sorties attendues:

Le nouveau The Tape & Rqm - Public Transport est annoncé pour avril. 100 cassettes seront vendues au supa-life kiosk de Berlin le 17 mars. Chacune d'entre elles aura son artwork personnalisé par un artiste différent. Le nouvel Al Haca devrait arriver pour juin-juillet ainsi que le nouvel opus de Jahcoozi avec les feats annoncés de New Flesh, Sayid (Anti-pop Consortium), Stereotyp et RQM bien sur. Il devrait être enregistré sur BPitch (peut être une nouvelle collaboration avec Modeselektor?)

Voilà donc trois bonnes raisons de s'interesser un peu à ce qu'il se passe outre-rhin à défaut de s'être penché dessus voilà deux ans. Et si vous voulez en savoir un peu plus sur RQM, allez voir notre interview ici.

Chroniqué par Demokrite
le 19/01/2007

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters