Accueil | dMute

Picore

: L'hélium du Peuple



sortie : 2006
label : Jarring Effects
style : Trip-hop / Hip-hop / Free-rock / Electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ france
02/la teigne
03/7 rue de la brévenne
04/3 euros
05/cocoboy caramel
06/sauvage central
07/l'homme moderne
08/somptueuse éducation
09/abdolescence
10/final fauteuil
11/agroindustrie
12/procapitalist

Picore, groupe lyonnais énigmatique, nous fait découvrir en cette fin d'année une deuxième facette de son univers artistique, riche par la confluence de nombreux styles musicaux et par une utilisation acrobatique du verbe, qui oscille entre la pure poésie et le rap le plus expéditif.


Dans ce deuxième opus, l'Hélium du peuple, le quintette Picore décide de ressusciter une poésie à la fois romantique, ancienne, et aux thèmes post-modernes tiraillants. Le rap enragé ou pesant semble la forme préférée du groupe. De même, leur musique donne un relief répondant à leurs propos, donnant à l'ensemble une possibilité d'évocation de l'ordre d'un foisonnement d'images presque réelles, mais d'une infinité de formes, infinité qui se répand pourtant dans une thématique de déchirement et de rapport extrême à la vie, s'étendant à perte de vue devant les sommets de la plénitude en même temps que devant l'abîme du vide.


Dans un océan de musique électronique expressive, Picore prend le parti de semer une poésie brute et pure, retrouvant dans les mots une force rappelant Baudelaire et Borgès. Les mots et la musique créative, liant des sonorités criantes et électriques à des instruments plus classiques, utilisant le trip-hop autant que le jazz, en passant par des crescendos post-rock, encensent ces mots déchirants dans une démarche personnelle affirmée, artistiquement sombre et puissamment évocatrice.


Dans des paroles tour à tour imagées et déconnectée de la réalité, puis presque triviales et évocatrices d'états de bizarre et instable sérénité probablement éprouvés par tout un chacun, Picore cherche à "parler" à tous, par la musique autant que par les mots, exprimant par son unicité l'infinité des abysses intérieures, là en tous, mettant au jour un dialogue possible entre son espace et celui de l'auditeur ; tout cela dans une rare densité de style.



Chroniqué par Lou
le 16/12/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Discopunkture
(2004)
Autoproduit
Indus/jazz/hip-hop



2 commentaires

par Kit' (le 20/05/2007)
Certes, l'album est très bon, mais la musique de Picore prend sa dimension dans leur live bien déjanté (bataille d'étincelle de meleuse...).

par wthar6 (le 17/05/2007)
j'ai adoré cet album!
il est à gagner ici : http://www.freezeec.com/index.php?page=concoursPicore.php
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters