Accueil | dMute

Existereo

: Hopeless Crooks With Hopeless Books



sortie : 2006
label : Invisible Enemy
style : Hip-hop à crète

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hey Kid Intro
02/ Hey Kid Have a Cigar
03/ Cry Me a River
04/ Sundials in L.A. (feat. Medusa & Mykah 9)
05/ I Was There
06/ L.A. is the Motherland (feat. $Martyr)
07/ Deeskee's Demise [instrumental]
08/ Custom Costumes (feat. Innaspace)
09/ R

Après s'être une fois de plus brillamment fait remarquer cette année en France en participant au Hip Notik Tour de Debmaster (suite à son feat sur Monster Zoo) et en s'imposant plus récemment sur l'indispensable Shimmy Shimmy Blade des frères Hanak, Existereo balance en cette fin d'année un Hopeless Crooks With Hopeless Books avec Deeskee aux manettes et l'entourage habituel des collectifs Shapeshifters et Project blowed.

Décrit comme plus mélodique par l'interessé en comparaison au Cafe Americano tendance boomin electro attendu sur Institubes (Para One retoucherait ses dernières prods) et moins sombre que le Return Of Bad Luck Angel en attente sur Alpha Pup, Hopeless Crooks With Hopeless Books reste pour le moins foutraque et ne déroge pas à la ligne tracée par les précédentes productions du lézard californien. Moins écartelé il est vrai que Dirty Deeds & Dead Flowers et Crush Groove, conséquence de la production isolée de Deeskee sans aucun doute, mais à l'aise toutefois dans les grands écarts dont Existereo est coutumier.

On reconnaît donc la patte Deeskee tout au long de l'album : légère, mélodique (effectivement) et une réelle prédilection pour l'ambiance jazz/soul ensoleillée, mais aussi une capacité certaine à dévier sur des rythmiques plus dures et à jongler avec des riffs crades. Comme à son habitudes Existereo s'est entouré des anciens du bombing crew CBS et de la fine fleur de l'underground californien : Medusa & Mykah 9 du Project Blowed, $Martyr (2mex et Liferexall), son cousin Innaspace avec lequel il forme Whyknows, Akuma & Andre Legacy, Gel Roc, Kemit & Longevity de l'entité Darkleaf, et Barfly (Candy's .22) forcément.

Une longue liste de featuring qui fait vivre un album aux dérives rock/punk-rock plus marquées que sur les précédents. La tendance avait été entamée avec Watcha Gonna Do sur Candys .22Busdriver et Subtitle se débattaient sur un riff enveloppant (on peut d'ailleurs regretter que deux des meilleurs mcees californiens ne participent pas à la fête ce coup-ci). Là ce ne sont pas moins de 5 tracks (Deskee's Demise, Teeth Of The Alligator, Whiskey Punks, I Was There et All I Ever -dans une moindre mesure-) qui laissent carte blanche à Alix du crew CBS pour placer ses riffs heavy et à Existereo pour tour à tour rapper, parler ou beugler.

Moins d'influences electro barrée que sur Dirty Deeds & Dead Flowers, mais des prods de qualité qui restent très efficaces comme pour l'excellent L.A. Is The Motherland (feat $Martyr), Custom Costumes (feat Innaspace) et son loop d'orgue ou Sundials in L.A. (ft Medusa and Mikah 9) qui rappelle étrangement le thème des Soprano tout en fleurant le chillin californien.
Existereo quant à lui assume son flow à entrées multiples, s'adaptant aux feats, aux beats et à son humeur du moment. Du déclamatif à la limite du chant sur un Stealing The Best Of Me gazouillant au saccadé (Have A Cigar) en passant par les démonstrations de célérité (Roll With The Punches), la maîtrise (L.A. Is The Motherland) et le chant complètement assumé (Old Fashion Hard Liquor)

De variations en variations, Hopeless Crooks With Hopeless Books prend forme et atténue de lui même ses oppositions pourtant très marquées. Au final, il s'affirme comme une démonstration de talent et se singularise par sa capacité à sauter les obstacles du cloisonnement musical. Cette réussite est due à la personnalité d'Existereo, aucun doute là-dessus, et comme l'homme a toujours d'autres projets dans sa besace ... affaire à suivre.



Chroniqué par Demokrite
le 16/12/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters