Accueil | dMute

V/A - Jungle Blue

: Jungle Blue (DVD)



sortie : 2005
label : La Huit
style : Jazz / Musiques improvisées

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Soweto Kinch Quartet featuring Abram Wilson
02/ Jerry Gonzalez y los Piratas del Flamenco
03/ Sunra Akestra & Dj Spooky
04/ Trio Sylvie Courvoisier (Mark Feldman et Anja Lechner)
05/ Paul Bley
06/ Justo Valdez y la Rumba Palenquera
07/ Le

Sous la houlette de Jacques Goldstein, 6 réalisateurs reviennent sur l’édition 2004 du Festival Banlieues Bleues. Evidemment tributaire de la programmation, le film donne à voir quelques personnalités évidentes parmi la liste longue et variée des musiciens jouant cette année là.

Après avoir supporté le flamenco las du trompettiste Jerry Gonzalez, la variété poussive du Sacre du Tympan et le jazz rock clinquant du Soweto Kinch Quartet, le spectateur pourra se satisfaire d’autres images, permises par d’autres rencontres : celle du Sun Ra Arkhestra avec DJ Spooky - qui, au son d’un blues fatigué, prouvent leur statut de curiosité valeureuse -, ou celle de Sainkho Namtchylak avec Hamid Drake et William Parker Namtchylak d’abord seule, recueillie sur scène ou penchée sur partitions étranges.

Au nombre des forcément brèves captations de concert, compter ensuite sur l’Abaton de la pianiste Sylvie Courvoisier, qui interprète en compagnie du violoniste Mark Feldman et de la violoncelliste Anja Leichner une musique contemporaine imbriquant les envolées tempétueuses aux impressions délicates. Dans un autre registre, le vocaliste Phil Minton met sa frénésie au service du groupe Four Walls, avant de saluer en entretien les œuvres de Brel et de Dylan.

Interrogé à son tour, Paul Bley, humble, répertorie les musiciens avec lesquels il aura joué – de Lester Young à Mingus, de Charlie Parker à Sunny Murray - comparant sa démarche à celle d’un collectionneur de scalps. Au piano, il se montre apaisé, romantique voire, avouant qu’en musique l’important est de détruire ce que l’on a pu faire, et de passer du beau au laid, pour revenir au beau.

S’il souffre du temps imparti, Jungle Blue présente en un peu plus d’une heure un portrait fidèle du Festival Banlieues Bleues. N’oubliant pas d’évoquer les workshops institués par les programmateurs, qui confrontent musiciens et élèves de collèges et de lycées. A cette occasion, le percussionniste Kahil El Zabar pourra dire l’importance que peut jouer l’art, capable d’apporter une dignité tout aussi valable que celle conférée par l’argent.



Chroniqué par Grisli
le 25/10/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters