Accueil | dMute

Dabrye

: Two/Three



sortie : 2006
label : Ghostly International
style : Rap

achat/téléchargement

Tracklist :
01/The Stand
02/Air
03/Machines Pt. I
04/Encoded Flow
05/That's What's Up
06/Tell Dem
07/Nite Eats Day
08/Jorgy
09/Special Paradime
10/Bloop
11/Viewer Discretion
12/Piano
13/Pressure
14/Reconsider
15/Get It Together

Dabrye (prononcer "dabri") n'est pas tout à fait un inconnu, pas une star non plus, et un pseudo de Prefuse 73 encore moins. Chez Ghostly, il publie le deuxième volet de sa trilogie entamée en 2001 sur le même label. Moins abstrait que son prédécesseur, tout simplement meilleur, Two/Three sonne résolument "tu te souviens le rap indépendant ?". Et en admettant que tu oublies tout ce que tu croyais savoir à propos du rap indépendant, c'est très bien comme ça.

Soyons clairs : en musique aujourd'hui, on réclame le beurre et l'argent du beurre, l'innovation et le plaisir immédiat dans les mêmes sons. C'est cette combinaison magique qui s'est perdue chez Def Jux, le label qu'on aime bien prendre comme symbole morbide et caricaturer en symptôme d'une époque révolue où le rap indé, avec encore Anticon ou Lex records, recueillait les faveurs des auditeurs comme des médias ; c'est cette combinaison magique qu'on a retrouvée ensuite overground ou sur l'album sous-estimé de Gunporn ; c'est ce même binôme innovation / plaisir qui fait l'impact frontal de Two/Three.

"Tu te souviens le rap indépendant", parce qu'avec un regard à la liste des rappeurs invités, ce sont autant de références qui reviennent : Wildchild, MF Doom, Vast Aire, Beans, Jay Dee pour ne citer que les plus célèbres. On se retrouve forcément avec une rare diversité de flows eux-mêmes bigarrés, chacun laissant jouer son inspiration sur le beat choisi dans une démonstration de son propre style, de la harangue révolutionnaire (The Stand avec Wildchild) à l'égotrip de Vast Aire ("you really wanna know how i get high ? my flow is gravity entired"). On évite donc les contraintes parfois sclérosantes de l'album concept, tandis que l'alternance avec des titres instrumentaux maintient l'attention en éveil.

Et puis "Tu te souviens le rap indépendant", parce que l'album développe une ambiance ambivalente et fascinante. Industriel sans être chargé, jouant volontiers de loops à contre-temps ou relâchées comme du Madlib (Air), l'album alterne entre sources électro rétrofuturiste (superbe Machines ptI & ptII, ce n'est pas un hasard si Dabrye habite Detroit) ou plus jazzy (Tell Dem, Piano) qui subissent filtres et décalages. Et plus souvent, deux ou trois microsamples suffisent comme matière à snares, bleeps et basses saturées, bases suffisantes de beats austères, froidement minimalistes, mais positivement aliénants.

Pour le dire autrement, soniquement, c'est un peu la marée noire sur la Côte d'Azur en 2012. Pitch : Total a trouvé la solution du petrol gap et fait adopter un carburant révolutionnaire à base de déchets nucléaires ; tout allait bien jusqu'à ce qu'Al Quaïda fasse exploser simultanément les centrales et les usines de recyclage : Jay Dee se retrouve alors forcé d'orchestrer les handclaps des plagistes dans le but d'attirer un Faucon Millenium qui passerait par là pour l'évacuation, et Dabrye, qui chillait justement dans le Sud avec dans son panier de plage son fidèle matériel, enregistre la scène et les témoignages pour un album dont la vente bénéficiera à la dépollution.

Tu te souviens le rap indépendant ? Il est temps de faire une bonne action.

Chroniqué par Guillaume
le 17/08/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
One / Three
(2001)
Ghostky International
Abstract hip-hop / électro glitch



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters