Accueil | dMute

Le Klub des 7

: Le Klub des 7



sortie : 2006
label : Vicious Circle
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Finie la misere
02/ Dispense (Fuzati/Fredy K)
03/ Homme normal (Cyanure)
04/ Le parapluie (Fuzati)
05/ Les profiteurs
06/ Juju (James Delleck)
07/ aA l'epoque (Cyanure/Fredy K)
08/ La reunion secrete
09/ Le klub des 8
10/ J'ai grandi dans c

Nos deux losers préférés, Fuzati et Detect, se sont faits de nouveaux copains et ont agrandi leur Klub. La légende explique que ce projet a été initié lors d’une soirée au Nouveau Casino, où les protagonistes se sont tous retrouvés sur scène pour rapper dans la joie et la bonne humeur. Fuzati en chef de file, a donc regroupé autour de lui 5 MCs bien connus du paysage hip-hop français : Le Jouage, Gerard Baste des Svinkels, FredyK d’ATK ainsi que James Delleck et Cyanure déjà présents sur un projet similaire : L’Atelier.

La réunion de cette belle famille suscite évidement un intérêt, d’autant que Fuzati a produit l’album entièrement et qu’il sort ce projet sur un nouveau label : Vicious Circle.
Sur le même registre que Vive la vie, le MC désabusé continu d’exploiter le thème de l’enfance jonchée d’échecs et de jouer sur le décalage entre une musique gaie luronne et des paroles dépressives. Mais en suivant la métaphore filée, les textes de Fuzati prêtent à rire et à doucement se moquer du loser qu’il incarne.
« Passe moi une aiguille à bonheur ! Toutes mes pensées sont veines. ».
« Elle m’a dit que j’étais mignon. Je lui ai dit "prends moi pour un con !" C’est ce qu’elle a fait très rapidement ».

Comme un bon sketch, les répliques de Fuzati sont à mémoriser pour mieux les resservir hors contexte.
Les fans du rappeur de Versailles ne seront donc pas trop surpris. L’album est régulièrement scandé d’interlude clins d’œil, sous forme de discours téléphonique entre les MC qui expliquent comment ils ont réalisé l’album… à l’arrache et pour le fric.

Mais non ils ne nous feront pas croire ça, car cet album respire la bonne humeur et se distingue tout de même de Vive la vie grâce aux flow atypiques de chaque MC. C’est donc avec plaisir qu’on retrouve Gerard Bastes fidèle à lui-même. «Je veux laisser ma trace, comme celle que je laisse au fond de mon slip Mec !» «Mon son, comme une scelle de vélo, va percer des hymens» ! La grande classe ! Tout comme le morceau de James Delleck qu’il dédie à son meilleur ami, son phallus Julien, dans un egotrip très imagé et remettant au goût du jour la rythmique de Batman.

Si tous les MC n’ont pas le même niveau et la même approche du texte (Egotrip de Cyanure contre rap conscient de FredyK), musicalement l’album reste plutôt homogène et les MCs unis autour d’un même cri de guerre: «Courage, Vaillance, Dévouement et Pratique du Hip Hop».
Mais on pourra reprocher à Fuzati de constamment bâtir ses instru‘ sur un schéma unique fait de boucles et de boîtes à rythmes classiques. L’autre bémol est l'unique morceau collectif (La réunion secrète) et la durée du disque : seulement 34 minutes si l’on ne prend pas en compte les interludes qui, comme le dit Detect dans l’une d’elle, «font la plupart du temps chier les gens». Cependant, faute de plus, on se contentera du mieux en espérant que «le Klub des 7 triomphera encore et toujours».


Chroniqué par Antoine
le 28/06/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
La Classe De Musique
(2009)
Encore
Hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 11/12 - Blog
Les oubliés de 2018
sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters