Accueil | dMute

Kool Keith

: Collabs Tapes



sortie : 2006
label : Corner Shop
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
CD 1
1/ collabs intro feat. DJ JUNKAZ LOU
2/ mankind theme feat.ODB
3/ biology 101 feat. SIR MENELIK
4/ sugar feat. NANCY DES ROSE
5/ return of the b.girl feat.T.LOVE
6/ freestyle feat. CHINO XL
7/ bamboozled (JUNKAZ LOU remix) feat. SINISTRE, MARC

Bonne surprise que ce double volume de Collabs Tapes de Kool Keith, qui rassemble du neuf (Doper Skiller avec MF Doom, paru sur Venomous Villain) et du moins neuf (King of New York avec Dan the Automator). Et, de manière générale, une étonnante unité esthétique, qui court sur deux fois soixantes dix minutes d’un seul mouvement, d’un seul souffle (les quarante-deux pistes sont enchaînées par Junkaz Lou avec une belle maîtrise des transitions), qui fait passer cet album de grande ampleur comme une lettre à la poste, avec une légèreté, une force, une vigueur dont son format semblait devoir d’abord le priver.

Que fait Kool Keith avec ses potes ? Quarante deux morceaux qui tirent dans tous les coins, d’une énergie et d’une rigueur rares (bel équilibre de raffinement et de force) et qui semblent inventer une voie sans équivalent entre un certain classicisme hip-hop (jamais old school pourtant : il y a presque un pari dans cette manière de (ré-)inventer un classicisme hip-hop qui ne soit pas old school) et la digitalité du hip-hop le plus pointu, celui qui cherche du côté de l’électronica et des musiques ghetto (sans rien avoir à faire avec les musique ghetto, non plus).

Ovni donc, que ce disque de hip-hop qui n’est pas vraiment un album mais qui en a la concision et la force, qui se déplace tangent à certains codes, certains genres très localisés sans leur appartenir, pour développer son propre propos, son style spécifique, le tout accompagné d’une pléthore d’invités qui n’éclipsent pas son rôle de meneur (Mot d’ordre de Kool Keith : être soi dans les autres ?) : Percee Pee, Sir Menelik, Ice-T, The Smut Peddlers, Tim Dog, Godfather Don, Chino XL, MF Doom, et consorts. Tous invités de marques, qui dessinent avec Keith quelques échanges scandés de haute voltige, le flow virtuose et mutant du maître d’œuvre sachant s’adapter avec souplesse à celui de ses invités.

Pour couronner ce tout hautement stimulant et inventif, un All Night Everyday d’anthologie clot ces Collabs Tapes, et réinvente d’un seul coup toute la pornogaphie rapologique. Indispensable entre les indispensables, il te faut jeter une oreille au moins sur ce titre, quelque soit ce que tu écoutes habituellement, auditeur. Ecoute-le, donc, et tu vas comprendre ta douleur.


Chroniqué par Mathias
le 01/06/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Love & Danger
(2012)
Junkadelic Music
Hip Hop
Diesel Truckers
(2004)
Funky Ass Records
Hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters