Accueil | dMute

Houlton Road Trio

: 2006.01.20



sortie : 2006
label : Sound & Fury Records
style : no-fi post-rock improvisé

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ improvised n recorded live to 4-trk cassette at amys house on jan 20 2006
02/ Improvised n recorded live to 4-trk cassette at amys house on jan 20 2006
03/ Improvised n recorded live to 4-trk cassette at amys house on jan 20 2006
04/ Improvised n r

J’ai commencé par détester ce genre de son de guitare, tu sais quand tu entends les cordes de la guitare électrique « sèche », hors amplification. J’ai commencé par me dire que ça sonnait pauvre alors qu’en fait il y a quelque chose de typiquement « no-fi » dans ce son : un son qui se manifeste tout d’abord par l’écart qu’il marque avec les normes du son standard pour créer ses propres normes, quand bien même celles-ci seraient complètement étranges.

Ce n’est pas un mauvais son, loin de là. En fait, c’est un son qui se manifeste par sa propension à l’écart, par sa prise live assumée comme telle, revendiquée, comme un manifeste. Ce n’est pas un mauvais son parce qu’il rend avec une justesse rare ce qu’il veut faire entendre : le direct, ce qui est pris et à prendre sur le vif. Comme ce bruit des pédales que l’on entend manipuler, si l’on ose le dire ainsi, et qui cadre si justement — car la transmettant — avec la forme du morceau, qui ne progresse pas, mais s’étend, est en expansion, trouve dans son absence de structure superficielle, une justification que l’on n’hésiterait pas à dire profonde (si ce terme n’était pas connoté d’une signification intellectuelle qui semble étrangère, dans l’intention, à la musique que l’on entend). Sur certaines parties de guitare, tout s’entend deux fois : hors amplification et amplifié. Ce n’est pas une faute, j’ai tendance à croire que c’est une chance — pour la musique.

C’est dire ainsi que le « post-rock » canadien ne saurait se réduire au seul label Constellation. C’est dire encore que ce Houlton Road Trio a tout d’une découverte, inventant quelque chose qui ne s’est peut-être pas encore tout à fait produit, tant dans sa dimension revendicative que dans son improvisation radicale. Les quatre premières pièces sont en effet présentées comme telles, enregistrées en un jour, le vingt janvier deux mille six, traduisant la volonté de laisser faire et de laisser aller, de laisser libre cours au son qu’elles produisent, libéralisme musical impossible à réprimander, mais au contraire louable.

Quant à la dernière pièce, loin de rompre avec le format assumé des quatre premières, elle présente un aspect plus net de la musique de Houlton Road Trio, pas une manière de dire : stop, pas un autre visage, les composants de la formule sont les mêmes (phrasés contre phrasés), plus distants ou atmosphériques, comme l’on voudra, comme un recul, creusant encore un peu cet écart qui semble être à l’origine de la volonté de musique du trio.

Ce serait donc ça, le « no-fi » : pas quelque chose de bâclé, pas quelque chose qui serait fixé sur un support, faute de mieux, pas une posture pleine d’affectation, mais peut-être l’équivalent sécularisé — je ne fais qu’émettre des hypothèses — elles valent la valeur qu’on voudra bien leur prêter — d’une théologie négative en musique. Une musique qui se démarquerait d’abord par un refus, une négation et qui, prenant appui sur cette négation, se refusant d’en rester prisonnier, s’efforcerait de produire une musique originale.

[apocryphe]Vers Houlton, la route qui nie est la même que celle qui affirme.[/apocryphe]





[Le disque de Houlton Road Trio est tiré à un cinquantaine d'exemplaires et disponible gratuitement. Cf. info@five-sixty.com]

Chroniqué par Jérôme Orsoni
le 17/05/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters