Accueil | dMute

Booka Shade

: Movements



sortie : 2006
label : Get Physical Music
style : Electro-disco / Smart techno

achat/téléchargement

Tracklist :
01/Night Falls
02/Body Language (Interpretation)
03/Paper Moon
04/The Birds And The Beats (At The Window)
05/Darko
06/Pong Pang
07/Mandarine Girl (Album Version)
08/Take A Ride
09/Wasting Time
10/In White Rooms
11/Hallelujah USA
12/

Booka Shade, ce sont Walter Merziger et Arno Kammermeier. Producteurs au long cours, ils fondent en 2002 avec leurs amis DJ T et M.A.N.D.Y le label Get Physical. Après l'album Memento début 2005, et des chansons pour le très bon album de Chelonis R. Jones, c'est le Mandarine Girl EP qui recouvre les dancefloors de ses paillettes sucrées, et leur popularité connait un bond décisif.

Si vous avez aimé Mandarine Girl, vous aimerez très certainement l'album Movements, dont les morceaux déclinent une même facture sexy et moderne, entre electro-disco et smart techno, le label Environ (Metro Area), Lindström, et... Mince, cela reste avant tout du Booka Shade ! Une musique synthétique et plutôt féminine, qui se démarque du tout venant de l'electro-house racoleuse par une touche d'élégance décisive, un charme gentiment sophistiqué, fait de basses-orgues mélancoliques (décidement remises au goût du jour depuis le Can't get you out of my head de Kylie Minogue) et autres douches de nappes grenadines, rehaussées d'échos moelleux.

Toutes les pistes sont loin de réitérer le moment de grâce de Mandarine Girl, mais Movements présente suffisament de variations aérées pour s'inviter régulièrement dans vos matinées et débuts d'après-midi, de la ritournelle de Darko au vocoder délicat de Wasting Time, en passant par l'electro-funk de The Birds and the beat / At the window, et les marimbas (semble-t-il) de Pong-pang, bon exemple du soin remarquable apporté au mix. La fin de l'album est tout à fait surprenante : le quasi abstract Hallelujah USA s'offre une chorale enfantine et mystique, et le contemplatif Lost High est suceptible de plaire aux amateurs de... M83.

Saisi par la fraîcheur des tonalités acidulées de Movements, on oublie d'être déçu de ne pas y trouver de nouvel anthem. Et surtout on réalise que "Get Physical" et "Movements" ne sont pas des mots en l'air : voilà bien une dance music idéale pour concilier confort et effort dans le salon, propice à accompagner travail, cocktail, et sport en chambre.

Chroniqué par Guillaume
le 12/05/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Sun & The Neon Light
(2008)
Get Physical Music
Electro



2 commentaires
www.myspace.com/mondkopfonthemoon
par Paul (le 12/04/2007)
Aaah mais Guillaume tu avais faux ! il y a pleins d'anthems aussi bon que Mandarine Girl : Wasting Time, In The White Rooms,etc
www.musiktraffik.blogspot.com
par JC (le 12/03/2007)
En te relisant Will, je me rend compte que tu attendais une ou plusieurs pépites supplémentaires. C'est marrant parce qu'on sent une pointe de deception (légère) mais il serait bon, à ma façon, de dire que l'album est plus construit de manière homogène et que sur la longueur, c'est plus que cohérent et très très bon. Un indispensable ....
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters