Accueil | dMute

Spade & Archer

: Highway to Jail



sortie : 2006
label : 0101 Records
style : Hip Hop / Electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Copshootcop
02/ 6 francs
03/ Sexy "Kreez mix"
04/ Angela and the ...
05/ Robuste
06/ Brown sugar baby
07/ Crier
08/ I won't stop you
09/ Consciousness
10/ Snake dances, million maybe
11/ Car jacking
12/ Highway to jail
13/ Outro

En faisant référence à ce monument du roman policier hard-boiled (ou au film noir de Huston ?) qu’est Le Faucon Maltais, Spade & Archer disposent bien leur auditeur et le prépare à recevoir une musique de tough guy. Et effectivement, le hip hop électronique de Spade & Archer (la pelle et l’archer) s’avère efficace dans le pilonnage sonore. A la manière des meilleures productions Def Jux, le génie en moins tout de même (Spade & Archer ne sont pas encore Cannibal Ox) : mélange de beats lourds, de textures abrasives et saturées, de sonorités industrielles et qui tirent vers le rock, pas seulement à l’aide de références canoniques (Highway to Jail, Brown Sugar Baby), mais dans son âpreté, sa sècheresse. Vous ne le saviez pas, mais Sam Spade est un type essentiellement rock’n’roll, même s’il s’entoure du MC Carbon Copies et de la vocaliste Marilou pour rapper ou adoucir sa musique.

Moins dense et épais que le son dont il s’inspire visiblement, pourtant, n’hésitant pas à raréfier sa propre matière, à la dégraisser, à l’aérer de quelques touches ambient. D’une manière générale, pourtant, c’est bien de cette aération que pâtit un peu le duo : en tentant l’excursion ambient, en essayant de tirer trop explicitement vers une forme d’électronica pensée, ils perdent en qualité d’impact, achoppent souvent sur le sombre et le froid, qui sont rarement (de mon point de vue du moins) gages de qualité optimale (à moins, justement, d’être travaillées, densifiées, épaissies et pourtant raffinées comme chez Can Ox). Taillé dans l’étoffe dont les cauchemars sont faits, pourrait dire Archer : le parti pris d’origine, bien qu’un peu réducteur (industriel, sombre, froid), est mené avec vigueur (la frappe de batterie de Franck Laurino, ex-Bästard, ne trompe pas). Pour peu qu’on y souscrive, Highway to Jail devrait s’avérer satisfaisant.


Chroniqué par Mathias
le 12/05/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters